Marchés

Labeyrie confirme son leadership sur le saumon et le foie gras pour les fêtes de fin d'année 2013

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Alors que les produits festifs ont connu une mauvaise fin d’année 2013, Labeyrie a su tirer son épingle du jeu.

La marque confirme sa place de leader sur le foie avec 26,2 de part de marché, juste derrière les MDD.
La marque confirme sa place de leader sur le foie avec 26,2 de part de marché, juste derrière les MDD.

Le saumon fumé n’a pas échappé au sort des produits festifs, qui affiche un repli de 1,4 en volume (et +1,6 % en valeur).

Le marché du poisson roi des fêtes de fin d’année affiche des volumes en chute libre, à -10% ( et -1,3 % valeur. Source : IRI, CAM, P12 et P13 2013). En cause ? Un reportage sur l'industrie du saumon de Norvège diffusé sur France 2 dans l'émission Envoyé Spécial et jugé "à charge" par l'ensemble des acteurs du secteur. Après la diffusion le 7 novembre, les ventes ont plongé de plus de 15,5 % la semaine suivnte...Ajouter à cela des problèmes d’approvisionnement pour certains acteurs, le tout sur fond de contexte économique morose, ce qui n'a rien arrangé…

Malgré ce contexte tendu, Labeyrie reste la marque leader, derrière les MDD qui restent le premier acteur.

Delpierre (groupe Labeyrie) demeure la deuxième marque du marché. A noter l’arrivée de Delpeyrat sur ce marché, qui se félicite de terminer à 4,5 % de part de marché valeur à la fin de ses premières fêtes sur le saumon.

Foie gras en cours de valoriasation

Sur le foie gras, le marché demeure stable (0% en volumes) mais les efforts de valorisation paient, avec +3,4 % en valeur (meme source). Dans le détail, les MDD constituent là aussi le premier acteur, suivi de Labeyrie avec 26,1 % de part de marché valeur.

La marque Montfort, qui avait signé une mauvaise année 2012, a fait une bonne année 2013 grâce entre autre à un effort médiatique important et une nouvelle démarche sur le marché du foie gras. Elle explique 16, 3 % des parts de marché valeur.

Delpeyrat recule légèrement avec 10,8 % de PDM valeur.

Pour 2014, Labeyrie parie sur des investissements médias massifs, qui vont doubler sur 2014. Elle soutiendra sa nouvelle gamme de plats cuisinés individuels dans le métro parisien.

Labeyrie propose aussi, depuis ce début d’année, des saumons fumés haut-de-gamme sortis à l’occasion des fêtes de fin d’année 2013, venus du cercle polaire norvégien et des High Lands d’Ecosse. Le tout avec un nouveau packaging « qui se veut plus premium et moderne » assure jacques, Trottier, le directeur général de Labeyrie.

1 commentaire

Nora

31/01/2014 17h04 - Nora

... Et pendant ce temps là, dans les débats sur la cruauté des méthodes de production de foie gras, les "pros foie gras" continuent à clamer qu'ils n'achètent que chez les petits producteurs qui font des câlins à leurs canards avant de les gaver.

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA