Marchés

Labeyrie met les bouchées doubles sur le canard

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’entreprise a agrandi son site d’abattage et de transformation de canards via un investissement de 7,3 millions d’euros.

La marque a investi sur son site d'abattage et entend renforcer sa position de leader sur le foie gras.
La marque a investi sur son site d'abattage et entend renforcer sa position de leader sur le foie gras.

Labeyrie optimise son outil industriel. La firme vient tout juste de terminer l’agrandissement de son site de Came, dans le Sud Ouest (64), qui regroupe l’abattage et la découpe de ses volailles. Ici, quelque 3,2 millions de canards abattus par an.

Plus de capacité de production

Au total, Labeyrie a investi 7,3 millions d’euros dans ce site dédié à sa production de canards (viandes et foie gras) « La moitié concerne le process, le reste est dédié au bâtiment, à la ventilation et aux fluides » précise le directeur industriel Emmanuel Chardat.

Le groupe augmente ainsi sa capacité de production, qui passe de 13 000 canards abattus par jour à 15 000. Le site s’étale désormais sur 7000 mètres carrés contre 6000 avant le début des travaux.

Ce site regroupe toutes les activités autour du canard, de l’abattage à la découpe. En 2009, Labeyrie avait fermé son autre abattoir, à Hagetmau.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA