Lactalis ferme le site historique de fabrication des camemberts Lepetit

|

Léontine et Auguste Lepetit doivent se retourner dans leur tombe. Le site de fabrication de camemberts, qu’ils avaient créé en 1890 à Saint-Maclou, dans le Calvados, va fermer d’ici la fin de l’année. La faute à une baisse des ventes, due à une « forte hausse des prix du lait, qui a fait passer au camembert le seuil psychologique des deux euros », indique Luc Morelon, directeur de la communication du groupe Lactalis. D’autres explications sont également avancées, à commencer par « les attaques » subies, selon Luc Morelon, par la marque Lepetit dans les médias depuis qu’elle a quitté l’appellation d’origine contrôlée (AOC) Camembert de Normandie. Sur les 93 salariés du site de Saint-Maclou, 26 devraient conserver leur emploi sur place, afin d’assurer la collecte de lait. Les autres seront redéployés sur le site voisin de Lisieux.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter