Lactalis met un pied en Turquie

|

Le leader mondial des produits laitiers, Lactalis, est monté au capital du premier groupe laitier turc : AK Gida. Selon le journal Le Monde, qui cite Bloomberg, Lactalis aurait dépensé 800 millions d’euros pour s’offrir 80 % du Turc.

Lactalis, le leader mondial des produits laitiers, s'attaque à la Turquie
Lactalis, le leader mondial des produits laitiers, s'attaque à la Turquie

Lactalis a soif de conquête. Selon le journal Le Monde, le leader mondial des produits laitiers, Lactalis, a déboursé 800 millions d’euros pour s’offrir 80 % du premier groupe laitier turc : AK Gida. L’opération a été officialisée le 6 mai.

Yidiz se déleste du lait

AK Gida, qui réalise un chiffre d’affaires de 700 millions d’euros, collecte un milliards de litres de lait en Turquie et produit du lait, des yaourts, des boissons lactées et du fromage. Le groupe turc Yildiz Holding, propriétaire de AK Gida, avait envisagé une possible entrée en bourse ou une cession de sa branche laitière, pour se désendetter après son acquisition en 2014 de United Biscuit. En ayant racheté plusieurs marques de biscuits, à l’instar de BN et de Delacre, Yildiz se recentre mise sur la confiserie, quitte à abandonner certaines de ses autres activités, dont le lait. Une opportunité qu’a saisie Lactalis.

Grignotage mondial

Aujourd’hui, Lactalis, qui réalise un chiffre d’affaires de 16,4 milliards d’euros en 2014, s’ouvre de plus en plus à l’international. En 2014, il a avalé la société indienne Tirumula Milk pour se positionner sur le continent asiatique, puis a rachète le brésilien Brasil Foods pour prendre position en Amérique Latine.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres