LACTALIS REVIENT DANS LA COURSE POUR ENTREMONT

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Faute d'accord entre Sodiaal et Entremont au terme d'une période de négociations exclusives, close le 30 novembre, Lactalis est redevenu acquéreur potentiel du spécialiste de l'emmental. Éconduite une première fois sous la pression du ministre de l'Agriculture, favorable à un repreneur issu du monde coopératif, l'entreprise privée devrait bientôt présenter une nouvelle offre de rachat. Elle est une habituée des contre-offres, une stratégie déjà employée (sans succès) lors de la vente du groupe Toury.

Lactalis a proposé aux producteurs de lait d'Entremont une rémunération attractive. De quoi faire réfléchir, alors que Sodiaal leur demande 59 millions d'euros pour contribuer au redressement d'Entremont et devenir adhérents de la coopérative. Mais le président de Sodiaal, Gérard Budin, a indiqué « continuer à travailler avec Entremont, sans ralentissement ni inflexion ».

Le ministre de l'Agriculture réclame une « solution industrielle définitive » avant la fin 2009. Le repreneur mettrait la main sur de grandes capacités industrielles et agrandirait sa zone de collecte, notamment en Bretagne.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2115

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA