Lactalis se déleste de Tendriade

|

Le groupe laitier cède sa filiale viande. Il vient de signer un accord avec VanDrie group, leader mondial du veau, qui y voit l'occasion de s'implanter davantage sur le marché français.

«C'est un transfert stratégique, et non un souci d'économies », assure Jean-Philippe Gateau, directeur marketing de Tendriade. La marque et filiale viande du groupe Lactalis vient d'être cédée à la suite d'un accord signé le 19 avril avec le néerlandais VanDrie Group. Lactalis, qui poursuit son extension à l'international, intensifiera ainsi ses efforts sur les produits laitiers. « C'est une opération logique pour le groupe », qualifie encore Jean-Philippe Gateau ; il assure que cela n'entraînera aucun changement pour les salariés en place. Pour les hollandais, qui souhaitent acheter via VanDrie France, c'est l'occasion de s'implanter davantage sur le marché français, plus gros consommateur européen de viande de veau. L'opération doit encore être validée par l'Autorité de la concurrence pour un changement d'actionnariat effectif avant la fin de l'année 2013.

Les chiffres

  • 230 M € : Le chiffre d'affaires 2012 de Tendriade
  • 3% : Sa croissance en valeur en 2012
    Source : Lactalis
  • - 4,7% : L'évolution en volume et en valeur du marché de la viande de veau en France en 2012
    Source : Kantar Worldpanel



S'ancrer dans le plus gros marché européen

En France, VanDrie Group, leader mondial du veau avec 1,4 million de bêtes abattues chaque année, est déjà présent via Sodebal, transformateur de veaux dans le Rhône et la Dordogne. La firme, qui pèse 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires, entend transposer sa puissance européenne dans l'Hexagone. « En magasins, il n'y a pas de synergie prévue ; ces deux marques resteront concurrentes » promet Jean-Philippe Gateau.

Tendriade a connu une croissance de 3% en 2012, « avec une notoriété assistée de 40% », avance le responsable marketing. Alors que le marché du veau, tout comme celui de la viande en général, connaît un effritement structurel, avec un recul de 4,7% en valeur et en volume en 2012, selon Kantar Worldpanel.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2272

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous