Lactalis touche de subventions publiques pour se réindustrialiser

|
groupe lactalis logo

Selon une information parue dans la Dépêche, le groupe Lactalis prévoit des investissements sur trois sites de production : Saint-Martin-des-Entrées (Calvados), Craon (Mayenne) et Monteyral (Lot-et-Garonne). Un investissement soutenu par une conséquente aide publique. Un courrier de l’ex ministre de l’Industrie, Eric Besson, daté du 4 mai, confirme une enveloppe de près de 100 millions d’euros à destination de Lactalis pour l’aider à la réindustrialisation de ses sites. A Monteyral, une unité de fabrication de desserts laitiers serait créée avec 58 millions d’euros et à Saint-Martin, il s’agirait d’une unité de conditionnement de produits frais longue conservation pour 40 millions d’euros. Une unité de fabrication et de conditionnement de poudres infantiles nutritionnelles à Craon (Mayenne) devrait s’y ajouter mais elle ne bénéficierait cependant pas de l’aide de l’Etat. Ce programme, mis en avant par Lactalis, qui n'a pas souhaité s'exprimer, a pour objectif de créer 295 emplois dans les trois prochaines années et de pérenniser l’activité des sites concernés.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter