Lagardère se défait des magasins Virgin

|

C'est désormais officiel. Le groupe Lagardère est entré en négociations exclusives avec le fonds d'investissement Butler Capital Partners en vue de lui céder une participation majoritaire dans Virgin France. Cette filiale de Lagardère Services (ex-Hachette Distribution Services), qui subit de plein fouet la chute des ventes de CD, a réalisé 400 M E de chiffre d'affaires en 2006 pour un résultat net déficitaire de 6 M E. Les négociations vont porter sur les 35 magasins sous enseigne Virgin Megastore, troisième chaîne française de magasins multiculturels, les 12 Furet du Nord, l'usage de la marque Virgin pour l'étranger (hors lieux de transport) et le site de téléchargement de musique en li- gne Virginmega. Lagardère Services pourrait rester présent au capital de façon très minoritaire. La direction actuelle du groupe, et notamment son PDG, Jean-Noël Reinhardt, serait également partie prenante du projet. En outre, l'accord prévoirait la cession à Lagardère Services, des 50 % de l'entité, Music Railways, détenue à parité par Virgin et Relay, qui exploitent les magasins de l'enseigne dans les gares et aéroports.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2021

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous