Marchés

Lait : Sodiaal lance un plan d’investissement de 600 millions d’euros pour 2015-2020

|

Lors de son Assemblée Générale qui s’est tenue le 18 juin 2015, Sodiaal, première coopérative laitière français, a réaffirmé son désir de diversifier ses activités, dans un contexte marqué par la volatilité des cours et de la fin des quotas, et a approuvé un plan d’investissement de 600 millions d’euros sur 6 ans.

Objectif de Sodiaal : +15 % de chiffre d'affaires d'ici 2020 et +8 % pour ses volumes
Objectif de Sodiaal : +15 % de chiffre d'affaires d'ici 2020 et +8 % pour ses volumes©SODIAAL

"Sodiaal rentre dans un nouveau monde, un monde sans quota. Nous prendrons toute notre place à l’international et assumerons notre rôle de leader coopératif", déclare Damien Lacombe, président de Sodiaal Union, lors de l’Assemblée Générale qui s’est tenue le 18 juin 2015. Face à la volatilité des cours du lait, le groupe a engagé un plan de transformation et de diversification de ses activités sur l’ensemble de ses quatre métiers (Nutrition, Lait de consommation avec la crème et beurre, Fromages et Produits-Frais/Surgelés). "Les premiers résultats sont visibles et nous engrangeons des succès commerciaux à l’export. Nous nous fixons comme objectif de doubler notre excédent brut d’exploitation (93 millions d’euros en 2014) et la part de notre chiffre d’affaires à l’export d’ici 2020 ", confie Frédéric Rostand, directeur général de Sodiaal. En 2014, Sodiaal a réalisé un chiffre d’affaires de 5,4 milliards d’euros (25 % à l’international et 10 % au grand export).

Tous les métiers performent

Au cours du 1er semestre 2015, le groupe coopératif a enregistré des résultats positifs sur les performances opérationnelles et commerciales pour réagir à la conjoncture défavorable du secteur. Les métiers du fromage ont continué leur développement, avec l’intégration de la coopérative 3A. Ainsi, Sodiaal se place désormais parmi l’un des trois plus gros fromagers français. Sur le lait, Candia a achevé son plan de réorganisation industrielle en 2014. Sur les métiers de l’ultrafrais et des surgelés, Yoplait, détenu par Sodiaal et General Mills, a ouvert sa première usine en Chine, tandis que Boncolac (leader de la pâtisserie surgelée, numéro 3 du traiteur et en croissance rentable) a investi dans une nouvelle unité de fabrication à Agen (47).

Croissance de 15 % du chiffre d’affaires pour 2020

A l’export, Candia a étendu sa collaboration avec son partenaire chinois ZIB pour une commercialisation de ses produits via de nouveaux circuits, en GMS et par Internet. Par ailleurs, la demande sur le lait infantile se traduit par deux nouveaux contrats à l‘export et Sodiaal y répond en développant sa collecte de lait bio, qui va doubler en 4 ans pour atteindre 200 millions de litres. Le groupe développe également son activité à la franchise sur la marque Candia, qui va doubler pour atteindre 23 pays d‘ici 2020. Une façon pour Candia de se faire connaitre sur les nouveaux marchés. A l’horizon 2020, Sodiaal envisage donc une croissance de 8 % sur ses volumes et de 15 % pour son chiffre d’affaires. Pour soutenir cette croissance, Sodiaal poursuit son plan d’investissement qui atteindra 600 millions d’euros au total, entre 2015 et 2020, soit 100 millions par an.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter