Lars Olofsson à l'écoute de toute offre d'achat intéressante

|
Lars Olofsson, directeur général du groupe Carrefour.
Lars Olofsson, directeur général du groupe Carrefour.

Lars Olofsson, directeur général de Carrefour, affirme être à l’écoute de toute offre de rachat intéressante, dans les pays où son groupe n’est pas en bonne position. «Carrefour est rentable dans tous les pays où il est présent », mais, dans les «marchés où je ne suis pas leader, ni certain de le devenir un jour, si jamais j’ai une offre de rachat, je suis prêt à la regarder ». «Désormais, ajoute-t-il, la priorité est de conquérir le coeur des clients, ce n’est plus d’ouvrir de nouveaux marchés. » Pour autant, la presse indienne se fait écho de l’arrivée imminente du groupe dans le pays, en partenariat avec Future Group. Le journal Mint, qui cite des sources proches du dossier, indique que Future Group devrait ouvrir 150 à 300 magasins franchisés à la marque Carrefour en Inde dans les cinq ans. Une information que Carrefour se refuse à confirmer.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2136

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous