Lars Olofsson quitte Carrefour plus tôt que prévu (Publié le 31 mai 2012)

|

Déjà remplacé dans les faits depuis janvier par Georges Plassat à la tête de Carrefour, Lars Olofsson a demandé à ce que la période de transition, dont le terme prévu était l'assemblée générale des actionnaires du 18 juin, soit écourtée. Depuis le 23 mai, le Suédois ne fait plus partie du groupe. La fin d'une présidence de deux ans (2009-2011) et, surtout, de quatre mois de cohabitation entre Lars Olofsson, PDG, et Georges Plassat, directeur général délégué. Le premier a été désavoué pour ses mauvais résultats : part de marché en chute libre en France (- 0,6 point en 2011), chiffre d'affaires en baisse de 1,2% en 2011 en France, hors essence, fin du déploiement du concept Carrefour Planet, cours de Bourse qui dévisse (- 53% sur un an, avec l'action à 14 €)... Le second, en réponse, a été débauché de Vivarte pour redresser la barre. On a connu équipe mieux appariée... D'autant que Georges Plassat, depuis son arrivée, n'a pas mâché ses mots : « Permettez-moi d'être un peu sévère, mais l'équipe dirigeante précédente était incompétente en matière de grande distribution. Elle se croyait chez Nestlé avec des méthodes industrielles », a-t-il indiqué aux représentants syndicaux, le 10 mai. On comprend que Lars Olofsson ait souhaité prendre du champ plus vite que prévu.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2230

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous