Services & Livraison

Lassés d'attendre en caisse, les Français se tournent vers Internet et le click & collect

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Jusqu'où les Français sont-ils prêts à attendre en caisse avant d'envisager de quitter le point de vente et d'acheter leurs courses alimentaires sur Internet ? Une étude menée par Harris Interactive lève le voile sur le seuil de tolérance des Français relatif aux files d'attente. Parmi les alternatives vers lesquelles ils choisissent de se tourner, figurent notamment le click & drive ainsi que le click & collect. 

Près de huit Français sur dix (78%) déclarent qu'il leur arrive de renoncer à entrer dans un magasin lorsqu'ils y découvrent une file d'attente trop longue
Près de huit Français sur dix (78%) déclarent qu'il leur arrive de renoncer à entrer dans un magasin lorsqu'ils y découvrent une file d'attente trop longue© Robert Kneschke Robert Kneschke - Fotolia

Contre toute attente, les Français se montrent plutôt patients lorsqu'il s'agit d'attendre à la caisse d'un magasin pour régler leurs achats... mais jusqu'à un certain point. En effet, selon une étude Harris Interactive menée pour Strong Point révèle qu'au total, 94% des Français déclarent pouvoir attendre 10 minutes ou moins à la caisse d'un magasin. Pour 6 Français sur 10, la durée d'attente maximale lorsqu'ils se trouvent dans un magasin pour régler leurs achats se situe à moins de 5 minutes. Si un tiers des Français déclare pouvoir attendre entre de 5 à 10 minutes (34%), la barre des 10 minutes semble être la limite maximale acceptable. En cas de longue file d'attente, les Français déclarent en priorité prendre leur mal en patience (50%), ou se déplacer vers une caisse automatique (31%), sachant que cette dernière possibilité n'existe pas dans tous les magasins.

La file d'attente responsable du renoncement à entrer en magasin

Près de huit Français sur dix (78%) déclarent qu'il leur arrive de renoncer à entrer dans un magasin lorsqu'ils y découvrent une file d'attente trop longue. Une situation qui se répète tous les mois pour 18% d'entre eux. Par ailleurs, 76% des Français déclarent renoncer à acheter un article et sortir d'un magasin une fois arrivés à la caisse, toujours à cause d'une file d'attente trop longue. Une situation qui se produit au moins une fois par mois pour 15% d'entre eux.


Pour y remédier, près d'un Français sur deux fait ses courses alimentaires sur Internet.
18% des Français déclarent faire leurs courses alimentaires sur Internet au moins une fois par mois. Une pratique plus répandue chez les personnes jeunes (moins de 35 ans : 26%), les cadres et professions libérales (25%), et les parents d'enfants (27%).

Dans cette optique, le Click & Collect est une des possibilités de retrait utilisée.
Parmi les modes de retrait disponibles pour retirer ses courses alimentaires commandées sur Internet, le "Click & Drive" est le premier mode de retrait déclaré (55%), devant la livraison à domicile (37%), et le "Click & Collect" (23%).

Parmi ceux qui utilisent le retrait en magasin, c'est la rapidité, au moment de la commande sur Internet et au moment du retrait, qui est mise en avant : 53% invoquent le fait que ce soit une solution plus rapide, qui évite de parcourir toutes les allées du magasin, quand 44% mettent en avant le fait de ne plus devoir faire la queue pour régler leurs achats. Par ailleurs le fait de pouvoir retirer sa commande dans l'endroit de leur choix est cité par 32% des utilisateurs, quand 19% invoquent le bénéfice en termes de coût comparé à la livraison à domicile.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA