Laura Ashley lance une boutique m-commerce riche en fonctionnalités

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La marque anglaise, spécialisée dans la mode et la déco intérieure, crée une boutique mobile qui propose de nouvelles fonctionnalités, pour assurer un parcours client aussi fluide que sur un site web marchand classique.

laura Ashley m-commerce

Laura Ashley muscle son dispositif de m-commerce, le commerce sur smartphone. La marque de mode et de décoration intérieure vient de lancer une boutique m-commerce, sur la plateforme mobile du prestataire Venda, qui, assurent les deux acteurs, « fournira aux clients de Laura Ashley une expérience d’achat cross-canal fluide et cohérente ». Surtout, elle sera aussi riche, du point de vue des fonctionnalités, qu’un site e-commerce, assurent ses promoteurs : outils aboutis pour le marketing, le merchandising, les promotions et les ventes.  « Notre plateforme mobile contient un nombre significatif d’innovations m-commerce. D’abord, elle permet aux enseignes de mettre aisément en œuvre leurs opérations back-office pour les canaux web, mobile et social, voire également les magasins physiques si elles possèdent notre module Web Enable Store », juge Eric Abensur, le patron de Venda.

En outre, Venda a intégré la gestion de tous ces canaux essentiels dans une console d’administration unique, multilingue et multidevise. Les enseignes ont ainsi la capacité de mettre en œuvre efficacement des campagnes marketing et des promotions à partir d’un point central, et de les déployer sur l’ensemble des canaux.

« Nous avons aussi considérablement facilité le parcours d’achat du client à travers les différents canaux : partage du panier, des informations de login et de l’historique du client. De plus, le consommateur fait ses courses sur son smartphone en toute sécurité grâce à la certification  PCI DSS de niveau 1. Il a désormais la possibilité de reprendre le cours de ses achats, initié par exemple sur son smartphone, en cas d’interruption : lors d’une connexion ultérieure, à partir de son ordinateur ou de sa tablette, il retrouvera son panier dans l’état où il l’a laissé et il pourra finaliser son achat. En fait, l’expérience d’achat sur la tablette est aussi riche que sur un ordinateur et nous travaillons pour l’améliorer davantage encore » poursuit Eric Abensur.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA