Marchés

LDC franchit le cap des 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

RÉSULTAT Le groupe spécialisé dans la volaille réalise un chiffre d’affaires encore en croissance, dopé par des volumes commercialisés en hausse et l’intégration de deux ex-sites du groupe Doux.

Le groupe a vu son bénéfice bondir de 20 % sur 2013-2014, alors même que la consommation de volaille stagne.
Le groupe a vu son bénéfice bondir de 20 % sur 2013-2014, alors même que la consommation de volaille stagne.

Les dirigeants ont beau se montrer modestes, LDC signe un très bel exercice 2013-2014. Après un exercice difficile sur 2012-2013, le groupe passe symboliquement la barre des 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires, soit une croissance de 3,5 % (ou 2,9 % à périmètre identique). Le bénéfice augmente de près de 20%, alors même que la consommation de la volaille stagne.

La volaille, le géant qui grossit

La volaille, métier historique du groupe, reste la principale activité. Elle pèse désormais 2,3 milliards d’euros avec l’amont, soit 77 % du chiffre d’affaires. L’arrêt des activités de Doux, l’intégration de deux ex-sites du volailler au sein de LDC (à Sérent (56) et à Laval (53)) ainsi que la détente des prix des matières premières expliquent la bonne santé de ce marché.

Le traiteur en voie de redressement

Côté traiteur, LDC se félicite de la hausse des tonnages commercialisés (+0,1 %). Pour autant, le chiffre d’affaires est en recul, à 496 millions d’euros. La raison ? « L’évolution du mix produit, justifie Denis Lambert, président du groupe. Nous avons misé cette année sur les pâtes à dérouler à base de margarine, soit des produits moins chers à l’achat que les plats cuisinés, offre que nous avions retravaillée l’an passé ». Il assure que les pizzas et les sandwichs reste une priorité sur le traiteur. A ce jour, aucune marque du groupe ne commercialise de sandwichs... Mais aucune précision n'a été ajoutée par la direction quant à ce projet.

Le reste du chiffre d’affaires s’explique par les activités du groupe à l’international, essentiellement réalisée en Pologne (202 millions d’euros).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA