LDC se retire du dossier Volailles du Périgord

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Rebondissement dans la reprise de Volailles du Périgord : contrairement à ce qui a été annoncé hier, le Groupe LDC a décidé de ne pas déposer d’offre de reprise de la société Volailles du Périgord et sociétés annexes.

logo volaille périgord

LDC assure que cette décision correspond à sa « stratégie active de développement par croissances externes mise en œuvre par le Groupe depuis 25 ans ».

Pour autant, tout laissait présager que les deux acteurs majeurs de la volaille, avec la coopérative Maïsadour, allaient se disputer Volailles du Périgord, placée en liquidation judiciaire hier par le tribunal de commerce de Périgueux.

Le quotidien Sud Ouest raconte en effet qu’au moment de la chute de Volailles de Périgord, le président du groupe LDC, Denis Lambert, s’était rendu sur place : « Il avait même réservé dans un hôtel de Terrasson un espace suffisant pour recevoir les employés des Volailles du Périgord. Il devait aussi s'entretenir avec des élus locaux et partenaires économiques », raconte encore le journal.

Il reste désormais, en lice dans les repreneurs potentiels, le breton Ronsard et la coopérative du sud ouest Maïsadour. Verdict sur l’identité de l’acquéreur le 26 janvier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA