LDLC à nouveau en repli sur le dernier trimestre 2017

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les prix des composants mémoires affectent toujours le chiffre d’affaires de l’e-commerçant, qui baisse de 1,9% à 141 millions d’euros. Sur le trimestre, les magasins pèsent 15,6 millions d'euros.

LDLC à nouveau en repli sur le dernier trimestre 2017
LDLC à nouveau en repli sur le dernier trimestre 2017© LDLC

LDLC publie un chiffre d’affaires en baisse de 1,9% à 141 millions d’euros sur la période allant d’octobre à décembre 2017, le troisième trimestre de son exercice 2017-2018. Ce tassement était équivalent au trimestre précédent, et de -3,3% d’avril à juin. Sur les neuf premiers mois de son exercice, le chiffre d’affaires de l’e-commerçant chute de 2,3% à 356,5 millions d’euros.

La baisse de l’activité BtoC ralentit pourtant, mais l’impact des prix des composants mémoire se fait encore sentir. Quant aux magasins de l’enseigne, ils enregistrent des ventes de 15,6 millions d’octobre à décembre, et de 39,7 millions d’euros sur neuf mois. Côté BtoB, le chiffre d’affaires reste stable par rapport à l’an dernier à 88,5 millions d’euros sur neuf mois (et 33,9 millions au dernier trimestre). Reste le site de meubles et de décoration Maginéa, qui contribue pour 9 millions d’euros au chiffre d’affaires trimestriel.

LDLC indique enfin avoir finalisé ce 25 janvier l’acquisition de 100% du capital du groupe Olys qui opère des enseignes BtoC et BtoB de distribution de produits Apple.

"L’exercice en cours, conjoncturellement compliqué a néanmoins permis au Groupe de se préparer à aborder sereinement, la croissance et les projets à venir, afin d'atteindre les ambitions fixées à l’horizon 2021, commente Olivier de La Clergerie, Directeur Général du Groupe LDLC. Ainsi, dès le début du prochain exercice, le Groupe lancera, comme annoncé, son activité en Espagne avec une approche omnicanal, pourra bénéficier des premiers retours de la nouvelle équipe dédiée aux Professionnels en Ile de France, de la mutualisation des outils de DOMISYS et LDLC, d'une structure LDLC distribution mise à niveau pour accélérer le rythme des ouvertures des boutiques et enfin, de l’entrée de la société OLYS dans le périmètre du Groupe l’acquisition ayant été finalisée ce jour."

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA