Le bénéfice d'H&M subit les effets de taux de change

|

RÉSULTAT Le groupe d'habillement suédois H&M a annoncé avoir réalisé au troisième trimestre de son exercice décalé un bénéfice quasi stable, rogné par l'appréciation de la monnaie suédoise.

H&M

Ce bénéfice net a augmenté de 1% à 427 millions d'euros. Il est cependant nettement inférieur aux attentes des analystes. "Les ventes et les bénéfices au troisième trimestre ont été touchés par des effets négatifs importants dans la conversion entre monnaies", a indiqué H&M. Le chiffre d'affaires a progressé de 7%, à 28,806 milliards de couronnes sur le trimestre. A titre d'exemple, en France, qui représente le quatrième marché du groupe, le chiffre d'affaires a progressé de 13% en euros mais rapporté en couronnes, il a gagné 5%. "La conjoncture pour le secteur du prêt-à-porter est restée difficile sur beaucoup de marchés au troisième trimestre, à la fois du point de vue du temps et de l'environnement macroéconomique ", a souligné le groupe. D'après le PDG Karl-Johan Persson, "H&M a continué à gagner des parts de marché" et va accélérer l'expansion de sa marque dans le monde, avec un objectif de 300 ouvertures de magasins en 2012, contre 275 auparavant. Fin août 2012, l'enseigne comptait 2 629 boutiques. La Chine et les Etats-Unis font partie des marchés les plus importants en termes d’expansion pour H&M. En revanche, l’enseigne a retardé l'ouverture de sa boutique en ligne aux Etats-Unis à l'été 2013, disant avoir besoin de "plus de temps" pour peaufiner son offre sur internet.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres