Le bénéfice d'Unilever bondit grâce aux cessions

|

Le groupe d'agroalimentaire et de cosmétiques anglo-néerlandais Unilever a annoncé jeudi avoir dégagé au troisième trimestre un bénéfice net en hausse de 60% à 1,711 milliard d'euros, une forte hausse surtout liée à des cessions d'actifs. Le groupe a enregistré au troisième trimestre un gain de 1,063 milliard d'euros en raison de cessions, notamment de sa division lessives en Amérique du Nord, vendue 1,075 milliard de dollars en cash et 375 millions de dollars en actions au fonds d'investissement Vestar fin juillet. Le chiffre d'affaires d'Unilever, qui fabrique les thés Lipton et les savons Dove notamment, est en hausse de 2% à 10,427 milliards d'euros, précise le groupe. "Dans les neufs premiers mois de l'année, notre croissance sous-jacente des ventes a été de 7%. Nous avons renforcé nos activités dans un environnement difficile. Malgré la hausse des prix dans un contexte de hausses des coûts sans précédent, nos volumes (de ventes) tiennent le cap", a estimé le PDG d'Unilever, le Français Patrick Cescau, dans un communiqué.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message