Le bilan des ventes de décembre 2014 selon Iri

|

Un mois de décembre 2014 assez décevant avec une simple stabilité du CA et une légère érosion des volumes (-0,3%). Tel est le constat du panèliste Iri. Avec des performances court terme inférieures aux mois précédents et surtout à l’ensemble de l’année: +0,7% en CA et +0,3% en volume. Une morosité qui affecte tous les rayons y compris ceux qui étaient jusqu’à présent les plus dynamiques : bière, DPH et à un degré moindre le Frais Non Laitier. Quant aux taux de croissance du e-commerce GSA, il continue de ralentir. Il est tombé à +20% sur la période (qui n’est pas un mois fort pour le circuit).

Sur les produits du repas, les grands gagnants sont les foies gras (+4,3% en CA).
Sur les produits du repas, les grands gagnants sont les foies gras (+4,3% en CA).© Waitrose

En hypers et supermarchés, les ventes de produits festifs en décembre 2014 font, selon Iri, quelque peu exception avec un développement du CA de 2,2% en décembre et de près de 2% sur l’ensemble de la saison. Comme les années précédentes, les achats sont toujours très tardifs : 20% des ventes pour Noël ont eu lieu sur les 2 derniers jours (le mardi 23 et le mercredi 24).

Sur les produits du repas, les grands gagnants sont les foies gras (+4,3% en CA). Les saumons fumés sont aussi très positifs (+4,3%) mais par rapport à un Noël 2013 très difficile. Comme l’an dernier, notons le fort développement des ventes de truites fumées.

 

Un bon mois pour les chocolats

Les produits sucrés de fin de repas et les chocolats saisonniers sont également bien orientés. Le CA des bûches glacées est en hausse (+0,6%) et surtout les ventes volumes progressent après plusieurs années d’érosion. Les chocolats saisonniers font également un bon mois de décembre (+3,1%) mais après un mois de novembre très maussade.

Au rayon boissons, les ventes de Champagne et de mousseux progressent. Les achats de Champagne ont été quelque peu anticipés sur novembre. Les whiskies pur malt ont réalisé de très bons scores avec une très forte augmentation des ventes sous promotion. Les whiskies japonais, dont les ventes sont certes encore marginales, apparaissent dans les linéaires des GSA. Les alcools traditionnels (digestifs, Cognac-Armagnac-Calvados) continuent de perdre du terrain. Le marché des vins tranquilles s’est également bien comporté en décembre : il est reparti à la hausse (+3,5%) après 2 mois difficiles.

 

 

Pour le non-alimentaire.....

Le CATP est en léger recul au cours du mois de décembre, quasiment au même rythme que sur les 11 mois précédents (-0,2%). Le miracle évoqué dans la récédente note de conjoncture d'Iri n’aura donc pas eu lieu et l’activité globale des HM+SM a baissé entre 2013 et 2014. La zone marché reste sur un trend négatif principalement en raison du recul sur les produits carnés (boucherie et charcuterie/traiteur). A l’inverse, les fromages et la poissonnerie enregistrent des progressions supérieures à 2%.

Décembre est un mois structurellement fort pour le non alimentaire. Sur la fin d’année, les ventes n’ont pas été bonnes (-2,6%) et en ligne avec le reste de l’année (-2,8%). Les ventes de jouets sont en recul par rapport à décembre 2013 (en raison pour partie d’une petite anticipation des achats sur novembre) ; le rayon photo/image/son et les CD sont en fort recul (respectivement - 10% et -6%).

La concurrence d’internet et des circuits spécialisés est de plus en plus pénalisante pour ces différents rayons.

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter