Le bio continue sa montée en puissance

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour la fin de l’année 2015, les ventes du bio devraient atteindre les 5,5 milliards d’euros, tous circuits confondus, en croissance de 10 %, a annoncé l’Agence Bio. La production française continue de se développer et rattrape son retard.

Les ventes de produits bio vont atteindre 5,5 milliards d'euros fin 2015 (+10 %).
Les ventes de produits bio vont atteindre 5,5 milliards d'euros fin 2015 (+10 %).

L’alternative que représente le bio continue de gagner du terrain en France. L’Agence Bio prévoit, pour la fin de l’année 2015, des ventes à 5,5 milliards d’euros, en croissance de 10 %, tous circuits confondus. Déjà, au cours des six premiers mois de l’année 2015, le nombre de fermes bio a augmenté de 8 % et d’ici la fin 2015, les surfaces agricoles devraient croitre de 10 %. Ainsi, 4,6 % du territoire français sera cultivé en bio contre 2 % fin 2007. « La production française se développe et notre retard tend à se rétrécir. De janvier à juin 2015, chaque jour, 16 producteurs convertissent leur ferme à la bio », confie Elisabeth Mercier, directrice de l’Agence Bio.

Autosuffisant à 76 %

Si l’offre se déploie, la consommation, dans le même temps, suit une tendance similaire. Les nombres de magasins spécialisés continuent d’augmenter et, en grande distribution, les références de bio se développent. « Il y a de plus en plus de points de contact pour le consommateur », ajoute Elisabeth Mercier. Dans les magasins spécialisés, les ventes ont augmenté de 15 % et de 7,4 % pour la GMS depuis le début de l’année. Aujourd’hui, au niveau européen, la France se place à la troisième position pour sa surface agricoles bio, à la première place pour le nombre de transformateurs bio et à la deuxième place pour le nombre de consommateurs, derrière l’Allemagne. « Aujourd’hui, la part des importations de bio en France tend à diminuer. ¼ de notre consommation française de produits bio provient de France. Mieux, nous sommes autosuffisants à hauteur de 76 % en 2014, soit 20 points de plus qu’en 2009 », détaille Elisabeth Mercier.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA