Marchés

Le biscuit suscite des appétits

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer
Guy Schumacher

Les « petits » du biscuit redoublent de projets. Il y a d'abord Poult, numéro un français des MDD, qui, faute d'être vendu par LBO France, vient de concrétiser l'acquisition de Lider SKG, numéro un des biscuits en Pologne. Grâce à ce rachat, Poult devrait réaliser un chiffre d'affaires de 210 millions d'euros fin 2010. À côté de lui, c'est Brossard qui veut bouger. Depuis qu'il a cédé son activité surgelés au printemps, Guy Schumacher, PDG de l'entreprise, se sent pousser des ailes. Bien sûr, le groupe y a perdu en taille et ne pèse plus que 66 millions d'euros de chiffre d'affaires, contre 119 millions en 2009, mais la volonté affichée est de redévelopper rapidement le groupe, notamment vers les biscuits. « Ce recentrage stratégique permettra à Brossard d'accéder à de nouveaux marchés qui pèsent 2 milliards d'euros », indique Guy Schumacher. Avec ses brownies et ses Savane, Brossard n'est effectivement présent que sur une partie de l'offre, et envisage des acquisitions pour arriver sur de nouveaux segments. Parmi les acteurs qu'il regarde, peut-être y a-t-il la Trinitaine. Selon les Échos, la marque bretonne a prévu d'investir 7 millions d'euros pour développer son usine de Saint-Philibert (Morbihan) et porter son réseau de 40 à 60 boutiques.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA