Le bitcoin a-t-il un réel intérêt pour l’e-commerce ?

|

Soyons honnêtes, le bitcoin aurait tendance à nous faire penser à Second Life. À savoir : un phénomène un peu surmédiatisé qui ne concerne, au final, qu’une poignée de geeks. De quoi s’agit-il en fait ? D’une « monnaie » virtuelle et décentralisée (elle n’appartient à aucun État et est générée par n’importe quel ordinateur connecté au réseau bitcoin). Hautement volatil (sa valeur a été divisée par deux depuis décembre après avoir quintuplé en un mois), le bitcoin intéresse les spéculateurs… Mais quid des commerçants ? Ils ne sont, aujourd’hui, pas plus de 50 à l’accepter en France. Et ce sont surtout des sites pour technophiles (matériel informatique, téléphonie…). L’intérêt pour eux : des transactions en temps réel, sans coût (pas de commis­sion de carte bancaire ou autre PayPal) et sécurisée (le paiement n’est validé que si les ordinateurs créateurs des bitcoins certifient leur origine). Voilà pour le « pour ».

Le client peu concerné

L’argument « contre » peut se résumer en une phrase : « Quel intérêt pour le client ? » C’est peut-être là que le bât blesse. Outre le fait que la valeur du bitcoin soit soumise à d’importantes fluctuations, ses avanta­ ges ne seraient pas si manifestes pour le client final. Dans une tribune, le patron du site de vente de tee-shirts Spreadshirt, Philip Rooke, démonte un à un les arguments avancés par les promoteurs du bitcoin. Moyen de paiement plus rapide, sans coût, plus simple d’utilisation… Cela ne concerne pas le client final, qui n’en a cure de savoir quand son paiement sera effectif à partir du moment où son produit est livré. Idem concernant la sécurité : les paiements sécurisés actuels semblent satisfaire les consommateurs. Or, résume Philip Rooke, « si le bitcoin ne concerne par le marché de masse, alors il est peu utile aux plates-formes d’e-commerce ». Vox populi, vox Dei... 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2313

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous