Marchés

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement LSA.fr - édition Abonné

Le boeuf parie sur la qualité

Margot Ziegler |
|

Publié le 08/06/2017

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les raisons de l’essoufflement de la consommation de viande bovine sont multiples : crises sanitaires, prix trop élevés, préoccupation du bien-être animal, changement d’habitudes… Les acteurs de la filière s’adaptent et innovent.

CALIFORNIA STYLE
CALIFORNIA STYLE© photos dr
Depuis dix ans, la consommation de viande , en France, ne cesse de diminuer. Aujourd’hui, un Français mange, en moyenne, trois portions de viande par semaine. Si, en 2007, un habitant consommait 58 g par jour, la quantité chutait, en 2013, à 52,5 g (selon le CIV, d’après Credoc). L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’ alimentation , de l’environnement et […]
Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu
Vos codes d'accès sont erronés.
Veuillez saisir votre email et votre mot de passe.

En vous abonnant à LSA, vous accédez à :

  • Des analyses exclusives sur les tendances et les marchés de consommation
  • En avant-première, des nouveaux concepts de magasins et des innovations PGC
  • Le suivi des stratégies d’enseignes et de sites marchands, alimentaires et non alimentaires
  • Des idées et des bonnes pratiques en matière de Commerce connecté
  • Des chiffres clés et données exclusives : base de données marchés PGC (CA, évolutions...), base de données Magasins (par enseignes, par zones...), base de contacts Centrales d’achats
Votre abonnement à LSA vous donne accès à :

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA