Le bonheur, priorité numéro 1 des parents pour leurs enfants [Infographie]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

INFOGRAPHIE Pour la deuxième année consécutive, le label Approuvé par les Familles s'est penché sur les attitudes et la consommation des familles françaises. Verdict : si la priorité des parents reste l'épanouissement, ils sont de plus en plus nombreux à investir du temps avec leurs enfants, de plus en plus associés aux décisions concernant les achats de la famille. 

Selon le baromètre Conso-Famille 2016 du label Approuvé par les Familles, la priorité éducative des parents reste l'épanouissement de l'enfant, dont l'influence sur les achats du foyer s'affirme.
Selon le baromètre Conso-Famille 2016 du label Approuvé par les Familles, la priorité éducative des parents reste l'épanouissement de l'enfant, dont l'influence sur les achats du foyer s'affirme.© Label Approuvé par les Familles

Priorité au bonheur ! Selon la deuxième édition du baromètre Conso-Famille 2016 du label Approuvé par les Familles, les parents placent une nouvelle fois en tête de leur préoccupation l'épanouissement et l'équilibre personnel de leurs enfants : 60% des 440 familles d'enfants âgés de 6 à 12 ans le cite en premier.

"Cet item, déjà premier en 2015, progresse alors qu'il y a quatre ans, la première préoccupation citée était la réussite scolaire. Ce changement résulte en partie de la crise et de la montée du chomâge : depuis deux ans, les parents militent d'abord pour le bonheur et l'épanouissement de l'enfant. Cela passe d'abord par une augmentation du temps passé avec l'enfant", analyse Isabelle Mazarguil, fondatrice du label Approuvé par les Familles. 

Les parents passent plus de temps à jouer et à aider aux devoirs

Source : Baromètre Conso-Famille 2016, Approuvé par les Familles / Juniors & Co.

 

Des enfants à qui l'on ne refuse rien...

Avec un budget moyen de 800€ par an et par enfant pour 40% des familles sondées (contre 750€ en 2014), les parents ne rognent pas sur les dépenses liées aux enfants, même en période de crise. 

Source : Baromètre Conso-Famille 2016, Approuvé par les Familles / Juniors & Co.

 

... et qui sont de plus en plus associés aux décisions d'achat

Source : Baromètre Conso-Famille 2016, Approuvé par les Familles / Juniors & Co.

 

"Les enfants participent de plus en plus aux décisions, sur les achats de produits qui les concernent directement (comme les jouets achetés suite à une décision commune parent-enfant dans 64% des cas) mais aussi sur les vacances familiales. Sur d'autres postes de dépenses, le choix de l'enfant vient lutter avec les arguments d'adultes comme le prix et la qualité", pointe Isabelle Mazarguil. 

 

Quels critères d'achat : souhaits de l'enfant, prix ou qualité ?

Source : Baromètre Conso-Famille 2016, Approuvé par les Familles / Juniors & Co.

 

Les grands-parents également contributeurs

Dans son baromètre, Approuvé par les Familles s'est aussi penché sur le rôle des grands-parents. "Ils ont d'abord un rôle complémentaire, en cohérence avec l'éduction donnée par les parents. Mais au-delà, ils sont aussi des acteurs qui accompagnent le budget dédié aux enfants : 69% d'entre eux dépensent plus de 100€ par an et par enfant, principalement en jeux et en jouets ainsi qu'en livres et en sorties", explique Isabelle Mazarguil. Et eux accordent encore davantage d'importance aux souhaits de leurs petits-enfants !

Source : Baromètre Conso-Famille 2016, Approuvé par les Familles / Juniors & Co.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l'actualité des acteurs et les innovations produits de l'univers des 0-14 ans.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA