Le Brésilien americanas.com s'associe à Federal Express

Les dirigeants du site brésilien americanas.com ont eu la surprise - alors que ce dernier se distingue déjà comme l'unique magasin virtuel à livrer, pour l'instant, ses produits à travers tout le Brésil - de constater que 3 % des 50 000 visiteurs internautes quotidiens résidaient hors du Brésil. Parmi eux, un grand nombre de Brésiliens expatriés bien sûr, mais aussi des amoureux du Brésil. C'est pourquoi un accord vient d'être signé avec Federal Express, leader mondial dans le secteur des transports aériens express. Les clients d'americanas.com résidant à l'étranger pourront recevoir les articles commandés dans un délai de 2 à 4 jours, selon les pays.

Limité dans un premier temps aux achats de CD (4 000 titres référencés) ce nouveau service international sera peu à peu étendu à tous les rayons. L'achat d'un CD revient à 0,56 dollar et la conversion en monnaie locale se fera par le biais des sociétés de crédit agréées par americanas.com.

Opérationnelle depuis le début de l'année, americanas.com est la division électronique de Lojas Americanas qui avait vendu 23 de ses 90 supermarchés à Carrefour en 1998. Offrant 5 000 produits dans les domaines les plus divers (CD, jouets, cosmétiques, lingerie, ordinateurs, etc.), americanas.com espère terminer l'année avec un choix de 20 000 références et un chiffre d'affaires de 2,5 millions de dollars. Cette diversification dans le commerce en ligne résulte d'une restructuration drastique mise en oeuvre par le « sauveteur d'entreprises », Claudio Galleazi, appelé au chevet de Lojas Americanas alors que la société avait perdu plus de 600 millions de dollars en 1999.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 0006

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres