Marchés

Le bricolage sauve les meubles en 2014

|

Avec une progression de 0,8% en 2014, il n'y a pas de quoi pavoiser. Le marché du bricolage doit son salut aux grandes surfaces de bricolage, circuit le plus dynamique avec 1,2% de croissance. Adeo et Kingfisher dominent le marché, avec, à eux deux, 71% de part de marché.

Le groupe Adeo a gagné sept points de part de marché en huit ans.
Le groupe Adeo a gagné sept points de part de marché en huit ans.© © Laetitia Duarte

Avec un chiffre d'affaires de 24,8 milliards d'euros en 2014, le secteur du bricolage gagne un tout petit 0,8% en 2014. "Nous sommes loin des belles années comme en 2006 où nous progressions de 8%", rappelle Jean-Eric Riche, président d'Unibal (Union nationale des industriels du bricolage, du jardinage et de l'amélioration du logement), qui souligne au passage l'impact non négligeable de la hausse de la TVA. Bien sûr, c'est mieux que le meuble (-1,5%) ou que les biens techniques (-2,5%).

Merci aux GSB!

La croissance est à imputer d'abord aux grandes surfaces de bricolage (GSB), omniprésentes avec 77% du marché en valeur. Celles-ci tirent le marché vers le haut avec une progression de 1,3%. "Mais elles ont aussi agrandi leurs surfaces de 1%", note Juliette Lauzac, chargée d'études. A côté, les grandes surfaces alimentaires plongent carrément (-9,2%), alors que le e.commerce, balbutiant dans ce domaine avec une part de marché de 2%, bondit de 20%.

Parmi les rayons les plus attractifs, le jardinage qui représente 12% des dépenses de bricolage. Son chiffre d'affaires a augmenté de 3,9%. La plomberie et l'électricité ne sont guère porteurs en revanche (-1%).

Sur un secteur qui a fait l'actualité ces derniers jours avec le mariage avorté entre Kingfisher et Mr Bricolage, Jean-Eric Riche pronostique que "ce marché mature est en attente d'évolution". Entre 2006 et 2015, le groupe Adeo (Leroy-Merlin, Welldom...) est passé de 31 à 38% de part de marché au détriment de Kingfisher, qui pèse 33% du marché. A eux deux, ils détiennent 71% du marché. Alors que Bricomarché ou Mr Bricolage se contentent de 8%. L'équilibre des forces pourrait donc bien être bouleversé dans les prochains mois.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine toute l'actualité des marchés, des distributeurs et des fabricants Bricolage, Jardinage et Ameublement.

Ne plus voir ce message