Le CA d'Alibaba déçoit à cause de la guerre commerciale Chine/USA

|

Le groupe annonce entre juillet et septembre 2018 la plus faible hausse de son chiffre d'affaires e-commerce depuis 2016.

Le chiffre d'affaires d'Alibaba plombé par la guerre commerciale Chine/USA.
Le chiffre d'affaires d'Alibaba plombé par la guerre commerciale Chine/USA.© Alibaba

Alibaba souffre de la guerre commerciale sans merci à laquelle s'adonnent la Chine et les Etats-Unis. Le chiffre d'affaires (CA) engrangé par le géant chinois de l'e-commerce entre juillet et septembre 2018 a certes progressé de 54,5% sur un an, à 85,15 milliards de yuans (soit 10,68 milliards d'euros), mais déçoit les analystes. La société abaisse également de 4 à 6% ses prévisions de CA pour l'année fiscale 2019.

La hausse des tarifs douaniers pratiquée par les USA sur certains produits chinois pourrait se faire ressentir dans les prochains mois : la baisse de la consommation par les Américains de biens venus de l'Empire du milieu pourrait réduire l'activité des usines chinoises et conduire à des licenciements, affectant la confiance des plus de 400 millions de membres la classe moyenne chinoise et tirant leur consommation (notamment sur les plateformes de vente en ligne d'Alibaba) à la baisse. Le groupe est également touché par la baisse de la croissance chinoise, qui n'était au troisième trimestre 2018 que de 6,5%, son plus faible taux depuis une décennie.

De lourds investissements dans le retail physique

Le chiffre d'affaires e-commerce d'Alibaba pèse 72,48 milliards de yuans (9,20 milliards d'euros) au cours de ce deuxième trimestre 2019 décalé, soit 84% de son CA total et 56% de plus qu'à la même période l'année précédente. C'est sa plus faible hausse depuis 2016. Au trimestre précédent, le groupe avait enregistré une progression de 61% de son CA e-commerce sur un an. A l'international, le fruit des ventes retail et e-commerce du groupe progresse de 55%, à 4,464 millions de yuans (560 millions d'euros).

Le nombre d'utilisateurs actifs mensuels d'Alibaba progresse de 32 millions pour atteindre 666 millions fin septembre. Le groupe enregistre une belle progression de 90% du CA de sa branche cloud, à 710 millions d'euros. L'e-commerçant mise, pour continuer à croître, sur une stratégie online to offline et développe des chaînes de magasins physiques. Le chiffre d'affaires tiré de cette activité baptisée "New Retail Initiatives", notamment celui de sa chaîne de supermarchés futuristes Hema, a progressé de 151% sur un an (Alibaba ne donne pas plus de précisions).

Sauf que ces investissements dans le brick&mortar pèsent sur les bénéfices nets engrangés par l'e-marchand : ils n'ont progressé de 13% entre juillet et septembre 2018 sur un an, à 20,03 milliards de yuans (2,55 milliards d'euros).

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message