Le CA trimestriel de H&M porté par une croissance e-commerce de 32%

|

Le géant suédois du vêtement annonce un chiffre d'affaires de 5,42 milliards d'euros, qui progresse de 9% sur un an. Mais il est pénalisé par ses stocks et sa logistique.

H&M

La rédaction vous conseille

Le groupe de prêt-à-porter suédois H&M enregistre au cours de son troisième trimestre décalé (qui cours de début juin à fin août 2018), une hausse de 9% de son chiffre d'affaires à 55,8 milliards de couronnes suédoises (soit 5,42 milliards d'euros), porté par ses ventes en ligne, en hausse de 32% sur un an (le groupe ne précise pas le montant de son chiffre d'affaires e-commerce). Les actions du groupe ont crû de 32% le 27 septembre suite à l'annonce de ces bons résultats financiers.

Pour livrer ses clients plus vite, le groupe a réalisé d'importants investissements dans sa logistique en France, aux USA, en Italie et en Belgique au printemps 2018. Mais le groupe a fait face à une série de couacs qui ont entraîné une charge exceptionnelle de 38,8 millions d'euros. Elle pèse fortement sur le bénéfice net du géant du vêtement, qui est en baisse de 19,2%, à 300 millions d'euros. La marge opérationnelle d'H&M était au troisième trimestre de 7,1%, soit 2,5 points de moins qu'à la même période en 2017.

Le groupe est également pénalisé par l'importance de ses stocks, qu'il peine à écouler. Ils étaient au troisième trimestre 2017 15% plus importants en valeur qu'en 2017.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message