Marchés

Le café éthiopien sera mieux contrôlé

|

Les autorités éthiopiennes souhaitent améliorer le contrôle de la qualité de ses cafés pour augmenter ses exportations. Elles ont inauguré à Hawassa (sud) un centre régional de certification de qualité du café et d'entreposage, alors que la nouvelle saison caféière commence. Ce système "dynamisera le marché des spécialités de cafés d'Ethiopie et va augmenter la confiance des acheteurs de café dans le monde". L'Ethiopie avait connu ces deux dernières années, des problèmes de qualité de sa production caféière, qui avait poussé certains acheteurs à stopper leurs importations. L’Ethiopie, sixième producteur mondial de café et premier exportateur d'Afrique, cultive notamment des cafés d'exception comme le Yirgacheffe et le Sidamo. Le café représente plus de 60% des recettes à l'exportation de ce pays, l'un des plus pauvres du monde. L'Ethiopie a gagné plus de 525 millions de dollars lors de la saison 2007-2008 en exportant près de 171.000 tonnes de café arabica, soit près de 15% de la production mondiale. Environ cinq millions d'Ethiopiens, deuxièmes consommateurs de café au monde après les Brésiliens, vivent directement de la production de café.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message