Le carton s’invite timidement au rayon des conserves

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

BRÈVES Pour une sélection de conserves de légumes, la marque U, tout comme Casino en janvier 2012, vient d’adopter le Tetra Recart. Un emballage écologique, léger et plus pratique, affirme l’enseigne.

Un an après Casino, Système U a remplacé la traditionnelle boîte de conserve par l’emballage carton Tetra Recart pour une partie de ses références?: pour l’heure, les légumes secs.
Un an après Casino, Système U a remplacé la traditionnelle boîte de conserve par l’emballage carton Tetra Recart pour une partie de ses références?: pour l’heure, les légumes secs.© dr

Déjà, en janvier 2012, ­Casino annonçait avoir choisi le Tetra Recart de Tetra Pak, un emballage à base de carton qui supporte la stérilisation, pour le conditionnement d’une partie de ses références de conserves de légumes. C’était la première fois qu’une MDD faisait un tel choix. Principales motivations de l’enseigne : proposer une innovation intéressante pour l’environnement (le Tetra Recart est multimatériau, mais recyclable) et pour le consommateur (légèreté, ouverture facile…).

À l’époque, l’ambition était, après les purées de tomates, d’étendre progressivement l’utilisation du carton pour le packaging d’autres conserves. Il suffit de visiter le site internet de l’enseigne pour voir que les ambitions ont été revues à la baisse. Un peu plus de deux ans après, Système U prend pourtant le relais avec une annonce similaire : « La MDD U innove et remplace une partie de ses conserves traditionnelles par l’emballage carton Tetra Recart. Une première sur le marché français des légumes secs en conserve. C’est donc dans un emballage en carton que les nouveaux arrivés, haricots rouges et pois chiches, ainsi que plusieurs nouvelles références de tomates, intègrent les rayons des magasins U, et que les références existantes, haricots blancs, haricots tomate, et lentilles préparées, font quant à elles peau neuve », écrivait l’enseigne en mars, dans un communi­qué cosigné avec l’industriel suédois.

Des limites au déploiement

Du côté des motivations, Système U reprend à peu de choses près l’argumentaire déployé par Casino deux ans plus tôt : un emballage « écoconçu », recyclable, mais aussi plus léger que le verre ou le métal. Une volonté d’innover et de se différencier aussi.

En ce qui concerne un déploiement à d’autres produits, l’ensei­gne se montre plus prudente : « Nous n’avons pas forcément l’intention d’étendre l’initiative à d’autres produits, affirme Jean-Michel Pointet, responsable emballage pour la marque U. C’est d’ailleurs actuellement impossible pour toute une série de légumes pour cause de non-proximité de ligne d’emballa­ge. Mais nous ne nous interdisons pas de proposer à l’avenir les avantages du Tetra Recart sur d’autres rayons… »

Une chose est sûre, l’enseigne écoutera ses clients. S’ils ne « comprennent » par exemple pas qu’ils ont affaire à des conserves classiques – et non à des soupes, par exemple –, l’avenir du Tetra Recart pourrait se compliquer au rayon conserves de Système U. Il semble donc en tout cas bien prématuré de voir dans l’initiative de l’enseigne l’une des premières manifestations d’une tendance négative, au rayon conserves, pour la boîte en métal, et même le bocal en verre.

Les avantages du Tetra Recart…

  • Un matériau léger Moins lourd que le métal ou le verre, il propose aussi un système d’ouverture « facile ».
  • Un matériau vertRecyclable à 100%. Il est même certifié FSC (Forest Stewardship Council), le bois qui entre danssa fabrication étant issu de forêts gérées de façon responsable.
  • Un encombrement optimisé Sur le rayon, la boîte métal et le bocal en verre, par leur rondeur, laissent beaucoup de place vide dans le rayon. Pas la brique en carton.

… et ses limites

  • Les Français montrent un attachement très prononcé à la boîte en métal et au bocal en verre au rayon conserves.
  • Les lignes d’emballages dédiées à la brique de Tetra Pak sont rares en France ou à proximité. L’alternative à la boîte métal n’existe pas pour nombre d’industriels.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSEPICERIE2014

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA