Le centre commercial du Luc contre l'évasion autour de Douais

|

Ce 24 octobre, Philippe Catteau, président de Catinvest, a inauguré le centre commercial du Luc à Dechy (Nord). Situé à proximité de Douai, derrière l'hypermarché Auchan de Sin-le-Noble, cet équipement de 19 000 m2 regroupe 16 moyennes surfaces spécialisées dans l'équipement de la maison et de la personne (Casa, Aubert, Maxi Toys, Gémo, Gigastore, etc.).

Deux cellules restent à commercialiser, et d'autres extensions sont prévues. « D'ici à l'été 2008, la première cellule devrait être exploitée par Sport 2000 sur 1 600 m2, et la seconde par une enseigne belge de loisirs (2 500 m2). Nous prévoyons d'accueillir rapidement la station-service Auchan qui sera transférée, un centre-auto sur 1 200 m2, une enseigne Jean's Univers sur 500 m2, Cuisinella sur 380 m2, un restaurant », complète Philippe Catteau.

L'objectif de ce centre commercial est d'endiguer la forte évasion commerciale locale. Distant de vingt minutes de voiture des grands centres commerciaux de Noyelles-Godault et de Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais), de la métropole lilloise et du Valenciennois (Nord), ce bassin de 250 000 habitants verrait, selon une étude du syndicat mixte en charge du Schéma de cohérence territoriale (Scot) du Douaisis, « près de 300 millions d'euros de pouvoir d'achat dépensés en dehors de son territoire ».

Un succès sans publicité

Les élus locaux ont été séduits par la démarche de Catinvest, qui construit ici son premier équipement dans la région Nord-Pas-de-Calais. « Nos tarifs de location sont de 100 E le mètre, et les charges représentent 5 % du loyer annuel. Nous ne sommes pas là pour réaliser une plus-value rapide, mais pour assurer la pérennité de ce centre commercial, en évitant le turnover d'enseignes », confirme Philippe Catteau.

Depuis l'ouverture du site du Luc - qui s'est échelonnée à partir de juillet -, les échos sont enthousiastes. Même si d'aucuns regrettent l'absence de signalisation et de communication pour valoriser ce nouvel équipement. « Sans aucune publicité, notre nouveau magasin de 1 900 m2 réalise l'un des meilleurs scores de vente de notre chaîne, et devrait atteindre sans problème un chiffre d'affaires annuel de 3,5 millions d'euros », s'enthousiasme André Rucar, PDG de l'Incroyable.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2019

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous