Le centre commercial Val d'Europe momentanément fermé en raison d’un possible véhicule piégé

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Une voiture stationnée sur le parking du centre commercial francilien pourrait être piégée, et a déclenché la fermeture des lieux. Les forces de l’ordre et du déminage sont sur place. Plusieurs centaines de personnes sont bloquées à l’intérieur du centre, dans l’attente de la fin des opérations. L'alerte aurait finalement été levée. t

Le centre commercial de 100 000 m² est fermé en raison d'une alerte à la bombe survenue cet apres midi.
Le centre commercial de 100 000 m² est fermé en raison d'une alerte à la bombe survenue cet apres midi.

Selon nos informations, une voiture possiblement piégée a été retrouvée en début d’après midi, ce vendredi 1er juin 2018, sur le parking extérieur du centre commercial Auchan Val d’Europe, dans le Nord Est de Paris. Le véhicule porte les inscriptions "Allahou Akbar" et renferme une batterie reliée à un colis avec du chatterton. Il n’y a pas de bouteille de gaz dans le véhicule. Suite à cette découverte, le centre commercial a été fermé, et les forces de l’ordre et les spécialistes du déminage sont sur place.

D’après Auchan, à 15h30 environ 450 clients étaient bloqués à l’intérieur de l’hypermarché du centre en attendant de pouvoir sortir, lorsque l’alerte sera levée. En incluant les personnels administratifs et de vente, c’est près de 600 personnes qui seraient bloquées dans l’hypermarché, un chiffre auquel il faut ajouter la clientèle des autres magasins de l'immense galerie. Val d'Europe est le 11ème plus grand centre commercial français avec plus de 100 000 m² au total.

En fin d'après-midi, le véhicule a été inspecté par le service de déminage et, finalement, rien de suspect n'y a été découvert.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA