Le Centre du Monde ouvre enfin à Perpignan !

|

Victime d'un faux départ lié aux avis défavorables de la commission de sécurité, El Centre del Mon a dû différer son inauguration à Perpignan. Cette nouvelle vitrine commerciale de la cité catalane profitera notamment des flux de la nouvelle ligne TGV reliant Perpignan à Figueres, en Espagne.

Ces dernières semaines auront été riches en rebondissements à Perpignan : la commission de sécurité a, en effet, émis plusieurs avis défavorables empêchant l'inauguration du Centre del Mon, complexe commercial de 12 000 m2, dont l'ouverture, programmée le 30 novembre, n'est intervenue que le 9 décembre. Porté par le promoteur barcelonais Metrovacesa, qui a investi là 104 millions d'euros, ce projet s'élève à proximité du centre-ville, tout près de la gare de Perpignan, et au-dessus de la nouvelle gare TGV.

« Les problèmes soulevés par la commission de sécurité ne concernent pas le centre commercial ni le parking, mais certains aménagements de la gare TGV, justifie Joël Franco, directeur commercial du Centre del Mon. Or, la commission ne veut pas dissocier la gare et le centre. » Un épisode dont se serait bien passé ce centre, dont le nom, rappelons-le, est la traduction catalane du mot d'esprit de Salvatore Dali qui voyait dans la gare de Perpignan le « centre du monde ».

L'inauguration ne fut, comme prévu, que partielle : seuls deux des trois niveaux d'El Centre del Mon, soit 60% des surfaces commerciales, sont ouverts. Il faudra attendre avril 2011 pour découvrir son étage supérieur. De même, le bâtiment en forme d'énorme galet, qui ne manquera pas d'identifier le site, ne devrait pas ouvrir ses portes avant fin 2011. Il cache un centre de fitness situé dans la continuité de l'ensemble commercial et proposera sur 1 200 m², un spa et un cabinet d'esthétique.

 

Dynamique transpyrénéenne

Conçu par le cabinet d'architectes L35, qui a également signé le Polygone de Béziers inauguré le 15 septembre dans l'Hérault, El Centre del Mon a pour ambition de devenir la nouvelle vitrine commerciale de la ville, d'autant qu'il s'inscrit dans une vaste opération de transformation urbaine portant sur un quartier entièrement restructuré de 35 ha.

L'ensemble englobe les nouvelles gares ferroviaires et routières, un centre d'affaires et administratif, l'Hôtel de l'agglomération perpignanaise, ainsi que 1 700 nouveaux logements. Et le centre commercial est lui-même intégré à un pôle multimodal de 27 000 m².

Ce quartier récemment créé incarne la dynamique transpyrénéenne qui se met en place : la nouvelle gare devrait accueillir courant décembre le premier TGV reliant Perpignan à Figueres, ville espagnole située tout près de la frontière. En 2012, cette ligne à grande vitesse permettra de se rendre à Barcelone en quarante-cinq minutes, contre plus de trois heures aujourd'hui. « Perpignan sort enfin de son isolement, analyse son maire, Jean-Marc Pujol. Cette nouvelle donne va bouleverser l'économie de la ville. »

Quant au Centre Del Mon, il va, selon Jean-Marc Pujol, permettre au centre historique de lutter contre l'évasion commerciale vers la périphérie de Perpignan : « Grâce à ce centre commercial, nous allons élargir le périmètre du centre-ville et très fortement renforcer son attractivité », estime-t-il.

 

Identité régionale

El Centre del Mon affiche d'emblée son identité régionale avec une signalétique déclinée en français et en catalan. Au sous-sol, l'enseigne Carrefour Market occupe 2 500 m², essentiellement dédiés à l'alimentaire, dans une configuration de « magasin urbain ». Aux étages supérieurs, parmi les moyennes surfaces (sur 3 000 m² et les 55 boutiques (sur 5 400 m²), plusieurs grandes enseignes sont représentées : Camaïeu, Armand Thiery, Promod, Sephora et C et A. Cette dernière a signé le 28 octobre dernier pour une surface commerciale de 1 200 m² qui n'ouvrira toutefois qu'en avril 2011.

 

« Un ensemble cohérent »

« Nous avons choisi ce projet car Perpignan faisait partie des villes où nous souhaitions nous implanter, explique Sylvie Amblard, porte-parole de C et A. De plus, ce centre commercial présentait plusieurs points forts : une gare TGV en forte croissance avec 10 000 personnes attendues quotidiennement, la présence d'un magasin alimentaire, de nombreux bureaux, le tout au sein d'un nouveau quartier... »

Richard Vignaud, directeur général du Carrefour Market qui emploie 25 personnes, souligne lui aussi les nombreux atouts du « Centre du Monde » : « Son emplacement, proche du centre-ville, s'inscrit au sein d'un quartier qui se restructure et va beaucoup évoluer dans les prochaines années. Grâce à ces nouveaux logements, au pôle d'activités liées à la gare, à l'Hôtel d'agglomération et au centre administratif, le flux de clients va se créer naturellement. L'ensemble est ainsi cohérent. »

La commercialisation de ce centre a pourtant connu des périodes difficiles, et les négociations qui avaient été engagées avec Virgin, Foot Locker, Mexx, Quicksilver, Desigual, NewLook ou encore Benetton n'ont, pour l'heure, toujours pas abouti.

En revanche, la campagne de communication de ce pôle commercial a démarré en flèche grâce à un « casting géant » organisé durant la première quinzaine d'octobre. Ouvert à tous, il a permis de sélectionner les visages devant figurer sur les visuels publicitaires du centre. Pour participer à ce casting, les candidats devaient s'inscrire sur un site tout simplement baptisé : jesuislecentredumonde.com. Une campagne perturbée par les aléas d'ouverture du centre...

Un centre sur six niveaux

    Sur les trois niveaux supérieurs

  • 12 000 m² de surfaces commerciales
  • 55 boutiques et moyennes surfaces sur 8 400 m²

  • Carrefour Market (2 500 m²)
  • Restauration sur 800 m²
  • Un centre de fitness

    Sur les trois niveaux inférieurs

  • 969 places de parking souterrain

    Et aussi

  • Une crèche, deux hôtels, 10 000 m2 de bureaux

    Les chiffres

  • 200 emplois créés environ

  • 104 M€ investis par Metrovacesa et 30 M€ d'investissements publics

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2163

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous