Le chaînon manquant de Sony

Avec son premier assistant numérique au format Palm, Sony fait mieux que compléter son offre. Son Clié atteint un niveau de qualité record. Mais pour un tarif « à la Sony ».

Avec le Clié, Sony accède au chaînon manquant de son offre : l'assistant numérique (PDA). Leader du baladeur audio, nourrissant d'immenses ambitions dans la téléphonie mobile depuis son alliance avec Ericsson, le géant japonais a choisi d'être présent sur tous les segments de l'électronique de loisir, du téléviseur à la console de jeu et de la chaîne hi-fi à l'ordinateur portable. Ne manquent plus que les ordinateurs de bureau, déjà disponibles au Japon et aux États-Unis mais dont le lancement en France, prévu en juin, a été repoussé. Mais, dès le 15 novembre, c'est sur les terres des Palm, des Handspring Visor, des HP Jornada ou des Compaq iPaq que Sony entend venir chasser. Techniquement, la marque a choisi de travailler autour du système d'exploitation PalmOS. « C'est l'OS le mieux adapté pour développer des applications complémentaires liées au son et à l'image », explique Philippe Citroën, responsable de la division IT chez Sony France. D'où un lien esthétique évident avec les Palm, nuancé par une petite touche design bien dans l'esprit Sony et très réussie. Quant aux fonctions, le Clié propose donc des possibilités vidéo et audio (lecture des MP3 et des fichiers au format sécurisé Sony Atrac3) qui le rapprochent plus d'un Pocket PC (type iPaq de Compaq) que d'un Visor ou d'un Palm. Il dispose aussi de technologies spécifiquement Sony et disponibles, entre autres, sur les téléphones mobiles de la marque, comme la molette Jog Dial ou la carte mémoire Memory Stick. À l'usage, le résultat semble plus que probant. Dans son dernier numéro, notre confrère l'Ordinateur individuel a testé un Clié acheté au Japon et sa conclusion est sans appel : « Oubliez le Palm ! » Louant la qualité, le design et les fonctions du PDA japonais, le mensuel déplore juste la quasi-absence d'accessoires. Car si les Palm, Visor et autres Pocket PC proposent désormais tous des claviers, modules photo, GPS, modem ou GSM, le Clié arrive seul, ou presque (un casque audio est livré en standard). Philippe Citroën annonce cependant des premiers modules GPS et photo à insérer dans le port Memory Stick. Mais, dans son enthousiasme, l'Ordinateur individuel citait le prix japonais du Clié : environ 488 EUR. Peut-être son jugement aurait-il été moins laudatif s'il avait eu connaissance du tarif français. Car, à 686,02 EUR, l'avantage concurrentiel du PDA Sony doit être relativisé. Ce tarif

« à la Sony », place le Clié tout en haut de l'offre d'assistants sans clavier, plus cher même qu'un haut de gamme iPaq ou qu'un Palm m505. Au-delà, on ne trouve plus que des modèles plus volumineux, type subnotebooks, généralement pourvus d'un clavier, ou des smartphones (hybrides entre un PDA et un téléphone mobile). Faut-il pour autant en conclure que le Clié restera un joli gadget pour cadre supérieur ? Gardons-nous en ! En annonçant son PC portable VAIO aux alentours des 2 591,63 EUR à une époque où le prix des PC frisait le plancher des vaches, Sony avait étonné. Pourtant, le VAIO et ses descendants se sont très bien vendus. Pourquoi la marque changerait-elle de tactique ?

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1742

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Nos formations