Le Chat, trente ans d'efforts en faveur de la planète

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La célèbre marque de lessives de Henkel a, depuis trois décennies, supprimé les phosphates de ses formules et s’attache, depuis lors, à réduire l’empreinte carbone de ses produits.

+ 20%

L’amélioration de l’efficacité énergétique par unité de produit obtenue par Henkel depuis 2011, ce qui se conjugue à une diminution de 18% du volume de ses déchets et de 19% des quantités d’eau utilisées

Source : Henkel

Le 30 septembre, les salariés de Henkel (Le Chat, Mir) iront aider au nettoyage d’une darse de la Seine, en partenariat avec les associations GoodPlanet et Au fil de l’eau. L’objectif ? Réhabiliter « un petit coin de nature », en clin d’œil à la célèbre publicité des lessives Le Chat datant de la fin des années 80. À l’époque, la marque s’était mise au vert sur ses packagings (précédemment bleus), mais aussi dans ses formules en supprimant les phosphates. Pour promouvoir cette révolution, la publicité mettait en avant un homme en costume au bord d’une rivière déclarant : « Ce petit coin de nature est le cadre idéal pour vous présenter le nouveau Le Chat Machine sans phosphate […], une contribution à un meilleur environnement. »

Un discours qui, à l’époque, n’a pas plu à tout le monde. Notamment, Rhône-Poulenc, qui était alors le deuxième plus gros producteur mondial de phosphates. « Le sujet a été porté au tribunal, se souvient Jean-Baptiste Santoul, directeur général laundry & home care chez Henkel France. L’histoire leur a donné tort, et les phosphates ont ensuite été interdits dans les lessives. » Depuis lors, sous l’impulsion de la politique de Henkel, Le Chat n’a cessé de faire des efforts pour réduire son impact sur l’environnement. « Henkel a été un des premiers acteurs à avoir un rapport de développement durable dès les années 90, souligne Jean-Baptiste Santoul. Des objectifs précis sont fixés pour réduire l’empreinte environnementale de notre production. »

« Henkel a été un des premiers acteurs à avoir un rapport de développement durable dès les années 1990. Des objectifs précis sont fixés pour réduire l’empreinte environnementale de notre production. »

 Jean-Baptiste Santoul, directeur général laundry & home care chez Henkel France.

Travailler sur l’aval

La réduction commence par l’amélioration constante des formules. Du travail de la R & D est née la ligne Le Chat Éco-Efficacité en 2009. Mais cette gamme écologique n’était pas certifiée par un organisme indépendant, suscitant quelques critiques. « Nous avons été un peu naïfs à l’époque, reconnaît Jean-Baptiste Santoul. Il ne suffit pas de dire qu’une gamme est écologique, le consommateur veut qu’on le prouve. C’est pourquoi nous avons revu notre copie et relancé, l’an passé, la ligne, qui est désormais écolabellisée. »

Le travail en début du cycle de vie des produits étant bien entamé, Le Chat concentre maintenant ses efforts sur l’aval : l’utilisation des produits. Car c’est la température élevée et les temps longs de lavage qui, souvent, plombent les bilans carbone des lessives. Le Chat s’attache donc à promouvoir les « écogestes » à travers, notamment, un site internet, lavonsmieux.com, et les réseaux sociaux. « Nous essayons d’expliquer au public comment mieux utiliser les produits, sur le ton de l’humour et de façon neutre : ce n’est pas un site marchand », insiste Jean-Baptiste Santoul.

Au-delà, la marque a développé un autodoseur pour éviter le surdosage des lessives concentrées. « C’est important : quand on surdose, on ne lave pas mieux. Nos efforts en faveur de l’environnement sont aussi reconnus des distributeurs. Le Chat Éco-Efficacité a reçu le prix Éco-conception “Choisir, c’est agir”, décerné par la fondation GoodPlanet et Casino. Les enseignes laissent de plus en plus de place aux produits écologiques en rayons. Nous avons besoin d’elles pour faire évoluer les modes de consommation », conclut Jean-Baptiste Santoul. 

Éviter le gaspillage

La lessive Le Chat Éco-Efficacité est dotée d’un autodoseur pour délivrer la juste dose de produit.

 

Carnet des décideurs

Xavier Blanquart

Xavier Blanquart

Directeur du développement des ventes du groupe Henkel

Jens-Martin  Schwärzler

Jens-Martin Schwärzler

Président monde de la division Beauty Care du groupe Henkel

Adeline Bodin-Burgy

Directrice juridique d'Henkel pour la France et le Benelux

Anne Derbès

Anne Derbès

Directrice marketing Laundry & Home Care de Henkel France

Sébastien Chauve

Directeur marketing L&HC de Henkel Benelux

Pascal Houdayer

Pascal Houdayer

ex-Vice-président exécutif pour la beauté d’Henkel

Alexandre Gonin

Alexandre Gonin

Directeur des ventes de la division de blanchisserie et de soins à domicile d'Henkel

Aurida Ouchenir

Aurida Ouchenir

Directrice financière de Henkel France et Benelux

Delphine Eldin

Delphine Eldin

Directrice marketing de Henkel Beauty Care France

Stéphane de Schryver

Stéphane de Schryver

Directeur de ressources humaines de Henkel France et Benelux

Cécile Leroi

Directrice marketing du soin du linge de Henkel

Muriel Suarez

Muriel Suarez

Directrice juridique de Henkel France

Claire Brugnago

Claire Brugnago

Présidente-directrice générale de Schwarzkopf professional France

Fabrice Bonnemain

Directeur commercial de la branche adhésifs grand public d'Henkel

Yves Gautier

Yves Gautier

Directeur de la communication Corporate de Henkel France

Fritz Henkel

Fritz Henkel

Fondateur de Henkel

Frédéric Bonifacy

Frédéric Bonifacy

Directeur général de l’activité Beauty Care grand public France pour Henkel

Hans Van Bylen

Hans Van Bylen

Vice-président exécutif et directeur de l’activité Cosmétiques de Henkel

Yvan Bonneton

Yvan Bonneton

Directeur général de la branche laundry & home care d'Henkel France, accédant de fait […]

Jan-Dirk Auris

Jan-Dirk Auris

Vice-président exécutif Adhesive Technologies de Henkel

Amélie Vidal-Simi

Amélie Vidal-Simi

Présidente-directrice générale de Henkel France

Kathrin Menges

Kathrin Menges

Vice-présidente exécutive ressources humaines d’Henkel

Carsten Knobel

Carsten Knobel

Directeur financier du groupe Henkel

Paul De Bruecker

Paul De Bruecker

Vice-président monde de la supply chain cosmétiques d'Henkel

Joachim Bolz

Joachim Bolz

Vice-président senior du groupe Henke

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2379

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA