Le chiffre d'affaires de Casino en hausse de près de 34 % au premier trimestre

|

Le groupe stéphanois profite de l'intégration du leader de la distribution brésilienne Pao de Azucar pour enregistrer un bond spectaculaire de ses ventes au premier trimestre de 33,7% à 11,7 milliards d'euros. Un bond qui cache cependant un sensible ralentissement du chiffre d'affaire de la France, en recul de 4%.

la proxi et l'international se distinguent
la proxi et l'international se distinguent© Cédric Daya

Le chiffre d’affaires consolidé du Groupe est en progression de +33,7% au premier trimestre, notamment grâce à la consolidation par intégration globale de GPA au Brésil. La croissance organique* s’établit à +2,5% (+1,5% en incluant l’essence et le calendaire). Les variations de périmètre ont un impact de +40,1%, le change de -7,9%, et l’essence de -0,5%. Enfin, l’effet calendaire est de -1,2% en moyenne en France et de -0,1% à l’international.

 

 

En France, l'activité a été marquée par les baisses de prix, la forte croissance de Cdiscount (+11,9%) et la résistance des formats de proximité indique le groupe dans son communiqué. La croissance organique s’y établit à -3,4% hors essence et hors calendaire au 1er trimestre avec un total des ventes de 4 315 millions d’euros, dans un contexte de consommation peu dynamique où Casino a poursuivi sa politique de baisses de prix initiée au T4 2012.

Les formats de proximité ont affiché au global une évolution satisfaisante de leurs ventes.

Les ventes comparables de Géant reculent de -9,7% hors calendaire (vs. -9,9% au T4 2012) sous les effets combinés des baisses de prix, d’un moindre effort de promotion et des réallocations de surfaces commerciales.

A l’inverse, la croissance de Cdiscount a de nouveau été forte (+11,9%), et supérieure au marché.

C'est l'international qui tire les ventes avec une forte croissance organique de +8,3% hors essence et calendaire. Au global, les ventes de l’International sont en hausse de +73,6% à 7 366 millions d’euros grâce notamment à la consolidation en intégration globale de GPA depuis le deuxième semestre 2012 et en dépit d’un effet change défavorable de -16,3% principalement lié à la dépréciation du real.

L’Amérique Latine a enregistré une forte croissance organique de +8,7% hors essence et calendaire, en hausse par rapport au T4 2012 (+7,8%), portée par une croissance élevée à magasins comparables au Brésil et une expansion dynamique en Colombie.

La croissance organique hors essence et calendaire de l’Asie reste très importante à +8,5%, grâce à une expansion rapide et à une croissance à magasins comparables soutenue en Thaïlande.

Les ventes totales de l’International ont représenté 63% du chiffre d’affaires du Groupe sur la période contre 49% au 1er trimestre 2012.

Les ventes en France s’élèvent à 4 315 millions d’euros au 1er trimestre 2013, en recul organique de -3,4% hors essence et calendaire.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter