Le chiffre d’affaires de Cnova (Cdiscount) fait un bond de 18% au T3 2017

|

Cnova, l’entité e-commerce du groupe Casino qui opère en France avec la plateforme Cdiscount vient de publier ses chiffres pour le troisième trimestre 2017, et annonce une croissance de 18% de son chiffre d’affaires, soit 539 millions d’euros.

Entrepôt Cdiscount situé à Saint-Mard en région parisienne
Entrepôt Cdiscount situé à Saint-Mard en région parisienne© © François Deschamps

Cnova, l’entité e-commerce du groupe Casino qui opère en France avec la marque Cdiscount, vient de publier ses chiffres pour le troisième trimestre 2017. Elle annonce ainsi un chiffre d’affaires en hausse de 18%, soit 539 millions d’euros, et un volume d’affaires de 842 millions d’euros (+15%). Aussi, au cours du troisième trimestre, Cnova a enregistré 222 millions de visites soit une progression de 16%, et la part de marché du mobile a également crû pour atteindre 60% (1% de plus qu’au T2 2017).  « Cette dynamique est le résultat de notre plan stratégique d’accélération de la croissance, élaboré pour accroître notre assortiment produit et renforcer notre offre de livraison et savoir-faire technologique. Lancé au 1er semestre 2017, nous pouvons affirmer que ce plan est déjà bien avancé », souligne Emmanuel Grenier, p-dg de Cnova (photo ci-contre).

Triplement du nombre de références en propre

Le nombre de commandes a atteint 6,2 millions au 3ème trimestre 2017, soit une hausse de 9,2 % par rapport à 2016. Les abonnés Cdiscount à Volonté (équivalent du programme Prime d’Amazon) ont représenté près d’un tiers (29,2 %) des commandes du 3ème trimestre 2017, contre 21,4 % en 2016. Aussi, l’extension de l’assortiment produit et l’enrichissement de l’offre de livraison ont notamment contribué à la croissance de Cdiscount. « Le nombre de nos références en propre a presque triplé par rapport à la fin de l’année 2016 et le nombre de références marketplace a augmenté de plus de 50% », explique Emmanuel Grenier.  La hausse du chiffre d’affaires a notamment été tirée par la performance des magasins Informatique (+24 % de croissance des ventes directes, portée par l’élargissement et la montée en gamme de l’offre), électroménager (+18 %) et high-tech (+18 %). Le renforcement des magasins à forte récurrence tels que l’animalerie, la puériculture et le bio a aussi eu un impact positif. Les catégories maison et produits électroménagers ont représenté 48 % des ventes directes, tandis que les produits high-tech et l’informatique ont contribué à hauteur de 35 %.

50 millions d’euros de chiffre d’affaires par les magasins Casino

Comme Cnova l’avait indiqué lors des résultats du 1er semestre 2017, l’entreprise est désormais en charge de la gestion des stocks des catégories maison et biens techniques des hypermarchés Géant et des supermarchés intégrés Casino (DCF pour ‘ Distribution Casino France’, l’une des filiales du groupe Casino),  en complément de ceux de Cdiscount, avec un retrait immédiat en magasin. Le chiffre d’affaires généré au 3ème trimestre 2017 par les ventes dans les magasins DCF s’est élevé à 50 millions d’euros. Pour parvenir à cette performance, Cnova a notamment apporté des améliorations sur  l’élargissement du nombre de références disponibles en retrait immédiat en magasin, passant de 1 500 au mois de juillet à 5 000 références fin septembre. En renforçant les synergies avec DCF à travers des promotions et opérations commerciales communes. Mais aussi en mettant en avant Cdiscount dans les magasins DCF avec des corners Cdiscount dans des hypermarchés Géant et supermarchés Casino, des bornes interactives présentant le catalogue Cdiscount avec des recommandations clients et un service de conseil avant-vente.

De nouvelles sources de revenus

Outre ses nouveautés, Cdiscount a également accéléré autour de son programme de Fulfillment-by-Cdiscount (FBC), l’équivalent du FBA d’Amazon, et désormais, la quote-part dans le volume d’affaires et le nombre de références ont respectivement plus que doublé et triplé en un an tandis que le nombre de vendeurs a augmenté de 60%. Enfin, Cdiscount a lancé le « prêt court-terme immédiat » à destination des particuliers (<90 jours et jusqu’à 2 500€) et affirme enregistrer déjà de « solides premiers résultats ».

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message