Le chiffre d’affaires des centres commerciaux rebondit à +3,1% en septembre

Dans le détail, ce sont les boutiques (+4,3%), les centres commerciaux intercommunaux (+4,6%) et l’équipement de la personne (+10,4%) qui incarnent les formats, les typologies et les secteurs les plus performants.

Portrait-robot d’un modèle à succès, pour cette rentrée, une boutique d’équipement de la personne dans un centre commercial intercommunal !
Portrait-robot d’un modèle à succès, pour cette rentrée, une boutique d’équipement de la personne dans un centre commercial intercommunal !

Décidemment, le mois de septembre a été bénéfique pour le commerce ! Aujourd’hui c’est le Conseil National des Centres Commerciaux (CNCC) qui pointe, avec satisfaction, une augmentation du chiffre d’affaires de +3,1%. Confirmant l’embellie également enregistrée par Procos, la fédération du commerce spécialisé, qui faisait état, la semaine dernière, d’un rebond à + 1,7 % (par rapport à septembre 2011, à périmètre comparable).

Les boutiques meilleures que les GSS

Si « les centres commerciaux ont réussi leur rentrée ! », comme s'en réjouit le CNCC, c’est surtout le format boutiques (magasins inférieurs à 750m²) qui surperforme à +4,3%. Quand les GSS (grandes surfaces spécialisées de format supérieur à 750m²) ont eu des résultats stables.

Les centres de cœur de ville sous-performent

En termes de typologie, ce sont les centres commerciaux régionaux (+3,4%) et surtout les intercommunaux (+4,6%) qui sont en hausse, les GSS pénalisant  les centres de cœur de ville historique. Les achats se sont principalement portés sur l’Equipement de la Personne avec une progression à deux chiffres (+10,4%).

Les neufs premiers mois à l’équilibre

En cumul sur les neuf mois écoulés et malgré les deux mois catastrophiques de campagne électorale, les centres commerciaux ressortent à l'équilibre par rapport à 2011. Dans le détail les boutiques compensent  (+0,8%) la performance négative des  GSS (-2,4%).

Un modèle à la française solide

« Ces chiffres démontrent que le modèle des centres commerciaux à la française est solide, et que, malgré l’atmosphère de crise économique, le commerce est rythmé par des temps forts qu’il faut savoir orchestrer ! », conclut Jean-Michel Silberstein, délégué général du CNCC.
 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter