Le chiffre d’affaires des Coop suisses en légère hausse malgré une forte baisse des prix

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le groupe Coop a réalisé un chiffre d'affaires de 27,8 milliards de CHF, en progression de 1,5% en 2102, selon un communiqué. « Dans un contexte économique difficile, marqué par une forte baisse des prix, allant jusqu'à 8,2% dans certains formats, et une vive concurrence en Suisse et à l'étranger, ce résultat peut être qualifié de réjouissant », indique le premier distributeur suisse.

Le drive d'un Coop Suisse
Le drive d'un Coop Suisse

Le chiffre d'affaires global du groupe Coop, qui se compose des ventes au détail, des produits générés par le commerce de gros et la production, a augmenté de 0,3%, passant de 27,7 à 27,8 milliards de CHF. Après correction des incidences monétaires et de l'inflation, la hausse est de 1,5%.Le groupe suisse compte au total 2128 (+28) magasins fin 2012. La surface de vente totale s'éleve à environ 2,7 millions de m2, soit une augmentation de 1,0%.

Baisse des prix de 1 ,2 % sur l’ensemble de l’assortiment

Le chiffre d'affaires de détail 18,5 milliards de CHF. Compte tenu de la baisse de 1,2% des prix sur l'ensemble de l'assortiment alimentaire et non alimentaire, ce résultat peut être considéré comme positif. Hors stations-service, carburants et mazout, la baisse du niveau des prix s'inscrit à 1,8%. A noter l'évolution des MDD de Coop Naturaplan (+4,5%), ainsi que la marque propre Pro Montagna, qui affiche une croissance supérieure à la moyenne (+12,7%). Pour augmenter le rapport qualité-prix offert à ses clients, Coop a encore baissé ses prix en 2012 sur plus de 1500 articles.

Le non-al en baisse

Le canal Trading, qui regroupe les formats Coop City, Brico+Loisirs, Import Parfumerie, Toptip/Lumimart, Interdiscount et Christ Montres & Bijoux, a réalisé en 2012 un chiffre d'affaires de 3,1 milliards de CHF. La baisse des prix a été de 3,5% dans l'ensemble, et même de 8,2% chez Interdiscount. Par rapport à l'année précédente, les formats Trading (566 magasins) ont enregistré un recul de 2,8%. 

+ 20 % pour les ventes en ligne

A l’inverse, les ventes en ligne, ont bondi de 22,1% à 0,2 milliard de CHF. Enfin, la filiale Transgourmet, qui opère dans le secteur du libre-service et des livraisons en gros en Suisse, en France, en Allemagne, en Pologne, en Roumanie et en Russie, a réalisé avec ses 111 (+2) supermarchés de gros et son service de livraison en gros un produit net de 8,2 milliards de CHF, ce qui correspond à une augmentation de 2,8% .

Sur Magasin LSA, trouver les fournisseurs d'équipement de magasin. Contactez vos futurs fournisseurs et grossistes en quelques clics. 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA