Le chômage repart à la hausse au troisième trimestre

|

Le chômage repart à la hausse au troisième trimestre, de 0,25 % pour atteindre 9,9 % en métropole, après un premier semestre stable, selon l'Insee.  La courbe ne va donc pas s'inverser en 2014, pas plus qu'en 2013. Ce n'est pas une bonne nouvelle pour la consommation, en chute de 0,9 % au mois d'octobre. 

Après un premier semestre stable, le chômage repart à la hausse
Après un premier semestre stable, le chômage repart à la hausse

 

Le taux de chômage vient d'atteindre 9,9 % en métropole et 10,4 % pour la France entière selon la dernière livraison de l'Insee. 2,8 millions de personnes sont au chômage en France, les jeunes payant le plus lourd tribut avec 23,7 % de chômeurs, même si le chômage de cette tranche d'âge recule de 0,1 %, avec des tendances contraires entre les hommes et les femmes (+ 0,9 % pour les premiers et - 1,4 % pour les seconds. L'augmentatoin touchent également les femmes de plus de 50 ans. 

Pas de signe de reprise de l'emploi

L'augmentation du chômage n'est pas une bonne nouvelle pour la consommation, qui devrait poursuivre sa chute, après -0,5 % en septembre et - 0,9 % en octobre. Son impact est à la fois psychologique, pour les actifs, et fait chuter le pouvoir d'achat des personnes qui perdent leur travail. Dans l'évolution du pouvoir d'achat, le niveau d'emploi pèsent plus que les augmentations de salaires. Et la courbe ne semble pas devoir s'inverser, les chiffres de l'intérim, qui servent de chiffres avant-coureurs, étant aussi à la baisse. 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres