Le coeur d'Arcueil s'empanache d'enseignes avec la Vache noire

|

Urbanisme commercial - À 800 mètres de la porte d'Orléans, au sud de Paris, Arcueil restructure son centre autour d'un centre commercial dont le merchandising est aussi soigné que l'architecture. Et qui accueille notamment Monoprix, Truffaut, Zara, H et M, etc.

Un centre commercial de 120 magasins à moins de un kilomètre de Paris : une ouverture comme celle de la Vache noire, ce 13 septembre, ne passe pas inaperçue ! Le bâtiment a fière allure, tel un paquebot de fer et de verre dont l'étrave domine la RN 20 et son fameux carrefour de la Vache noire, qui voit passer chaque jour 57 000 véhicules. Chez Multi Development France, le promoteur néerlandais de l'opération, on est, du reste, convaincu que 80 % des clients viendront en voiture et se gareront dans le parking souterrain de 1 800 places. À mi-chemin entre Belle-Épine (Val-de-Marne), à l'est, et Vélizy 2 (Yvelines), à l'ouest, la Vache noire bénéficie pourtant d'une zone primaire dense, avec plus de 100 000 habitants à moins de cinq minutes, et un pôle neuf de près de 100 000 m2 de bureaux.

Les habitants et les salariés de ce quartier en pleine recomposition, érigé en lieu et place d'une ancienne usine Thomson, gagnent au passage un parc de 1,5 hectare, qui court sur le toit du centre commercial. La verdure prend une place importante dans ce mall à l'architecture contemporaine et sobre, mais chaleureuse. Des jeux d'ouvertures, de dénivellations et de perspectives masquent le fait que le centre compte trois étages - deux niveaux de commerces et un niveau de restauration débouchant sur le parc. Le chaland est littéralement aspiré à l'intérieur de ce bâtiment triangulaire, dont les niveaux (sous-sol compris) sont inondés de lumière naturelle...

Pas d'hypermarché

La cohérence du merchandising donne aussi envie d'explorer tous les étages. La restauration est installée en terrasse et en mezzanine. Les enseignes sélectives sont au rez-de-chaussée : Princesse Tam Tam, Le Tanneur, Minelli, Armand Thiery... L'offre mass market - Pimkie, Promod, Celio - et les loisirs - Mediastore, Made in Sport, Micromania - logent au sous-sol. Une autre originalité de ce centre est d'avoir fait l'impasse sur l'hypermarché, compensant par Monoprix et une quinzaine de moyennes surfaces spécialisées : Go Sport, Truffaut, La Grande Récré, H et M... Ainsi que tout l'éventail d'enseignes du groupe Inditex (Zara, Zara Home, Bershka, Oysho, Pull et Bear et Stradivarius), qui occupe à lui seul 10 % de la surface ! Le champion espagnol de la mode laisse tout de même de la place à quelques concepts originaux, telle l'enseigne américaine Build-A-Bear (lire l'interview p. 85), où les petits (et les grands) peuvent choisir leur nounours, le customiser, l'habiller et le baptiser pour 12 à 28 E. Décidément, cette Vache noire a du chien !

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2011

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous