Le commerce commence à détruire des emplois

|

Jusque-là créateur d’emplois, le commerce en détruit depuis deux trimestres, selon une étude du cabinet Trendeo qui juge le phénomène inquiétant. Les arbres ne montent pas jusqu’au ciel...

vendeur boucherie
vendeur boucherie© DR

C’est un coup de tonnerre dans le milieu de la distribution, ce qu’on appelle une inversion de tendance. Selon une étude réalisée par le cabinet de veille économique Trendeo, le commerce ne crée plus autant d’emplois qu’auparavant. Considéré comme l’un des derniers secteurs de l’économie pourvoyeur d’emplois, le secteur arriverait-il en fin de cycle ? Pour Trendeo, qui s’appuie sur le recensement en temps réel d’informations concernant l’investissement et l’emploi, "le secteur du commerce supprime des emplois depuis deux trimestres, environ 250 emplois", ce que le cabinet qualifie de "phénomène inquiétant". Trendeo souligne que le commerce était le premier secteur en terme de création d’emplois jusque-là avec un solde positif de 89 000 emplois depuis 2009. A l’inverse, l’agro-alimentaire se rétablit doucement. Les neufs premiers mois de 2014 ont été marqués par la fermeture nette de 34 usines, soit près de quatre fois moins que sur la même période de 2013 (114 fermetures).
Ce mouvement est amorcé depuis quelques années déjà, si l’on s’en tient aux chiffres de la Fédération des entreprises de commerce et de distribution (FCD). En 2011, les effectifs du secteur de la grande distribution alimentaire avaient baissé de 1,7%, les hypermarchés payant le plus lourd tribut avec une diminution de 2,7% de leur personnel.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter