Le «commerce de précision» de Casino impressionne les observateurs

C’est sous les yeux des 2000 spectateurs du Retail’s Big Show, le 9 janvier à New York, que Casino a dévoilé les modalités de son «commerce de précision », qui se déploie en magasins en 2011. Le but : construire un assortiment de produits et un parcours client sur mesure, avec des offres affinées en temps réel. Un résultat obtenu grâce au croisement des données des produits avec celles du profil consommateur. Le tout dans une logique cross canal, le service étant délivré de façon continue sur le site marchand mescoursescasino.fr, sur iPhone via l’application mCasino et aussi sur bornes et scannettes en magasin. Une synthèse de technologies et de services qui a impressionné. «Bravo les Français, vous prenez un an d’avance», lançait PeterSachse, le patron de Macy’s .

 

750 applications en 2007

« Nous sortons ainsi d’une visio mass market, résume Stéphane Bout, directeur des systèmes d’information du groupe . Les clients ne sont plus envisagés en tant que membres d’un groupe marketing, mais comme individus, avec qui nous interagissons en permanence.» Un individu qui, s’il a des enfants ou déclare un intérêt pour le bio, pourra recevoir des offres spécifiques ou des promotions sur internet ou sur mobile, en adéquation avec son profil. L’objectif, pour l’enseigne, est de générer des ventes additionnelles ou de guider les consommateurs vers un produit de gamme supérieure.

Pour parvenir à ce résultat, Stéphane Bout insiste sur la rationalisation opérée dans le système informatique, véritable centre nerveux de ce commerce nouvelle génération. Casino a fait le choix d’un système d’information en temps réel qui s’appuie sur deux briques : la solution d’Aldata pour les flux de marchandises, et celle de SAP pour la gestion de la relation client. Les deux plates-formes se substitueront aux 750 applications informatiques recensées en 2007. Ces outils ont d’abord permis de centraliser l’ensemble des données relatives aux produits. Seconde étape : la consolidation de données clients beaucoup plus fines. Car, en plus des informations classiques issues du programme de fidélité Smile’s, l’enseigne innove en donnant la possibilité de déclarer ses préférences en termes de consommation via l’application mobile : bio, diététique minceur… Un aspect participatif qui se renforcera avec deux dispositifs testés actuellement et qui intégreront, cette année, la seconde version de l’application mobile.

 

Avis clients en test

D’abord, les clients pourront donner leur avis sur les produits et les noter. Des données consultables par chacun, via l’application, les bornes ou les scannettes. L’enseigne songe par ailleurs à introduire des techniques de jeu comparables à celles de réseaux sociaux, comme Foursquare, afin de récompenser les clients pour ses contributions, comme des informations sur ses centres d’intérêts, par exemple le bio.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2166

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Produits techniques, objets connectés, électroménager : chaque semaine, recevez l’essentiel de l’actualité de ces secteurs.

Ne plus voir ce message