Le commerce équitable en croissance en 2015, mais…

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Alors que le commerce équitable poursuit sa croissance en 2015, la part de la grande distribution dans les produits équitables a peu évolué.

Le marché du commerce équitable confirme sa bonne santé et poursuit son ascension à un rythme soutenu avec une croissance de 17,5% en 2015.
Le marché du commerce équitable confirme sa bonne santé et poursuit son ascension à un rythme soutenu avec une croissance de 17,5% en 2015.

Même en période de crise, la consommation responsable reste un facteur d’attractivité pour les consommateurs. Preuve en est, le commerce de produits équitables a cru de 17,5% en 2015 à 663,8 M€, selon les données de la PFCE (Plate-Forme pour le Commerce Equitable). Des ventes réparties à hauteur de 555 millions d’euros (+11,5%) pour le commerce Nord-Sud, et de 108 millions d’euros pour le commerce Nord-Nord. "C’est la première année que les données prennent en compte le commerce Nord-Nord, issu d’un commerce avec des producteurs sur le territoire français", indique Julie Stoll, Déléguée Générale de la PFCE. Une croissance qui perdure depuis plusieurs années puisque sur la période 2012-2015, le secteur affiche une croissance de 72%.

Les boutiques bio s’engagent, la GMS attentiste

Les produits alimentaires dominent toujours le marché avec 91,78%. Autre tendance notable, la convergence de plus en plus forte avec le bio. "Aujourd'hui 71,2% des produits équitables Nord-Sud sont aussi bios contre 63% en 2012, explique Julie Stoll. Cette convergence répond à la demande des consommateurs et aux besoins des producteurs en leur permettant de se positionner sur des marchés complémentaires". La croissance est d’ailleurs tirée par les enseignes bio qui représentent 22,6% des débouchés contre 15,6% en 2012. Parmi elles, Naturalia, Bio c' Bon, Les Nouveaux Robinson ou encore Biocoop : "En plus d’être 100% bio, Biocoop a pris l’engagement d’être 100% équitable sur les filière riz, cacao, thé et café", souligne Julie Stoll. A l’inverse la GMS qui pesait 41,89% des débouchés en 2012 en représente 43,40 en 2015. "Ils ont une attitude attentiste, reprend Julie Stoll. Leur part dans la distribution des produits équitables a peu évolué alors que le marché est en croissance à deux chiffres depuis 2012". Avec une belle marge de progression pour les consommateurs Français qui, avec un panier moyen de 9,96€ par an, se situent en dixième position, loin derrière les Suisses sur la première marche du podium avec 58€ dépensés en moyenne par an et par habitant. 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA