Le commerce spécialisé a mieux résisté en juillet qu’en août (panel Procos)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Si les soldes et la clémence du climat de juillet ont évité, de peu, aux ventes du commerce spécialisé de chuter, en août la canicule les a de nouveau plongées dans le négatif. Le panel mensuel de Procos montre aussi l’impact négatif de l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice sur la fréquentation des sites urbains, au profit des commerces périphériques.

Le commerce intra-urbain, notamment maintenu par les soldes d’été en juillet, s’est ensuite ressenti du climat d’angoisse généré par l’attentat du 14 juillet à Nice (ici le centre-ville de Beauvais).
Le commerce intra-urbain, notamment maintenu par les soldes d’été en juillet, s’est ensuite ressenti du climat d’angoisse généré par l’attentat du 14 juillet à Nice (ici le centre-ville de Beauvais).

Selon le panel mensuel de Procos, la fédération du commerce de détail spécialisé, l’activité qui s’était bien maintenue en juillet (+ 0,1 %) a fléchi au mois d’août (- 3,0 %). Ceci à périmètre comparable, selon l’enquête de panel mensuel de Procos (50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence, situés dans 15 agglomérations).

Effet de l’attentat à Nice

Le chiffre quasi étal de juillet "est le résultat d’un mois de soldes et d’un climat légèrement plus clément par rapport aux mois précédents, alternant entre fraîcheur et chaleur" commente le communiqué de la fédération. Mais l’attentat du 14 juillet 2016 à Nice "a sans doute eu des répercussions sur la fréquentation des sites urbains ». En effet, si l’on observe de plus près les typologies urbaines des circuits, ce sont les retail-parcs périphériques qui performent le mieux, en juillet, "avec d’excellents résultats pour l’équipement de la maison mais aussi les moyennes surfaces textiles".

Août échaudé par la canicule  

Tandis que le mois d’août, marqué par la canicule, ressort très négativement pour nombre d’activités. Comme les mois précédents, les centres-villes - centres commerciaux inclus - sont en recul. Ce sont encore les moyennes surfaces périphériques qui se maintiennent voire progressent légèrement. Au cumul 8 mois (de janvier à août), l’évolution de l’activité du commerce spécialisé s’établit à - 0,1 %.

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA