Le commerce spécialisé marque une embellie de +2,4% en novembre selon Procos

|

La pluie, l’absence de soleil et les frimas de novembre ont notamment dopé les ventes de l’équipement de la personne. Le commerce de périphérie enregistre les plus fortes hausses : + 2,4 % pour les moyennes surfaces et les boutiques en galerie marchande. Devant les boutiques de centres commerciaux de centre-ville qui performent à + 1,4 %. Mais sur en cumul sur les 11 premiers mois de l’année, le commerce spécialisé reste négatif à - 0,7 %.

Du mieux pour les GSS en novembre
Du mieux pour les GSS en novembre

L’activité du commerce spécialisé profite d’une embellie en novembre, en finissant le mois à + 2,4 % (par rapport à 2012, à période et périmètre comparables). C’est le constat de l’enquête de panel mensuel de Procos, fédération du commerce spécialisé (50 enseignes interrogées sur leurs performances dans 50 pôles de référence, situés dans 15 agglomérations).

 

Pas de «fièvre acheteuse»

Certes, cette progression se réfère à un historique favorable : le mois de novembre 2012 avait fini à + 0,5 %. Et les décalages calendaires ont certainement joué : le mois de novembre 2013 comptait un jour ouvrable de moins (24 au total) que le mois de novembre 2012. Mais un samedi de plus (5 en 2013 contre 4 en 2012). Du coup, le communiqué de Procos précise que «le rebond observé ne signifie pas que les Français ont retrouvé leur appétence à consommer ».

Le commerce de périphérie premier gagnant

Reste que presque tous les formats sont en progression. Le commerce de périphérie enregistre les plus fortes hausses : + 2,4 % pour les moyennes surfaces et les boutiques en galerie marchande. Devant les boutiques de centres commerciaux de centre-ville qui performent à + 1,4 %. Seules les boutiques de centre-ville sur rue finissent le mois légèrement en négatif à - 0,1 %.

Des conditions climatiques mauvaises donc… bonnes !

Des disparités persistent en revanche entre secteurs d’activités. L’équipement de la maison et la restauration restent en retrait, tout comme l’hygiène-beauté-santé. En revanche, l’équipement de la personne se redresse, aidé par les conditions climatologiques. Le mois de novembre a, en effet, été marqué par des températures légèrement déficitaires (- 0,4°C), une pluviométrie excédentaire (+ 29 %) et un ensoleillement déficitaire (- 20 %). Certaines activités dans les
secteurs des loisirs (sport…) et des services (équipement auto) ont également été mieux orientées ce mois-ci. Mais lorsqu’on prend du champ, sur une plus longue période, l’activité du commerce spécialisé reste en négatif. L’indice s’établissant à - 0,7 % en cumul à 11 mois.

 

Source des infographies: communiqué PROCOS

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres