Le commerce spécialisé rebondit de 6,1% en novembre 2016 (panel Procos)

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le mois de novembre 2016 du commerce spécialisé s’achève, selon le panel Procos, sur des performances particulièrement positives à + 6,1%. Mais ces chiffres s’estiment comparativement à un mois de novembre 2015 marqué par les attentats parisiens qui avaient entraîné une baisse généralisée de fréquentation. Un an plus tard, tous les types et secteurs de commerce bénéficient de l’embellie, plus spécialement les sites de centre-ville, ainsi que les enseignes textiles.

Frappés de plein fouet par le traumatisme des attentats de novembre 2015, il y a un an, les commerces de centre-ville ont renoué avec la fréquentation en novembre 2016.
Frappés de plein fouet par le traumatisme des attentats de novembre 2015, il y a un an, les commerces de centre-ville ont renoué avec la fréquentation en novembre 2016.

La rédaction vous conseille

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

C’est de loin la plus belle performance mensuelle relevée par Procos, depuis le début de l’année 2016 ! Avec + 6,1% (par rapport à novembre 2015), le mois de novembre 2016 s’achève sur une croissance d’autant plus marquante qu’aucun effet calendaire n’est à constater. Pour mémoire, les évolutions des autres 10 mois n’avaient culminé qu’à 2,6% et surtout égrené des chiffres proches de zéro ou négatifs. Puisque, successivement, janvier 2016 s’était affiché à +1,5% ; février à +0,6% ; mars à -1,4% ; avril à +0,8% ; mai à -2,2% ; juin à +2,6% ; juillet à + 0,1% ; août à - 3,0 % ; septembre à - 6,0% et octobre à + 1,3%. Ceci comparativement aux mêmes mois de l’année précédente. Du coup la "surperformance" de novembre 2016, ramène l’évolution sur l’ensemble des 11 premiers mois de l’année à la barre neutre des 0%. Quand, un mois plus tôt, l’activité du commerce spécialisé s’établissait à - 0,6 % en cumul sur 10 mois.

Le traumatisme national de novembre 2015

Cependant cette embellie se doit d’être nuancée. En effet, "le mois de novembre 2015 avait été marqué par les attentats parisiens qui avaient entraîné une baisse de fréquentation généralisée à Paris, mais également dans les centres-villes de province" rappelle le communiqué de Procos.

Prime au centre-ville

Reste que ce rattrapage bénéficie à tous les types d’implantation de commerce. Avec, cependant, une prime au centre-ville qui enregistre une progression de 6,7 % contre 5,7 % en périphérie. "L’ensemble du secteur textile, à la peine depuis le début d’année, affiche une progression à 2 chiffres. L’équipement de la maison poursuit ses belles performances", synthétisent les experts de Procos. Les autres secteurs comme la restauration et l’hygiène-santé-beauté font état de progressions plus modérées.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA