Le commerce spécialisé s'en tire bien en 2014 selon l'Insee

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Les chiffres de l'Insee sont sans appel : en 2014, les magasins non alimentaires ont tiré davantage profit de la mini-embellie dont bénéficie le commerce de détail. 

Bricolage et électroménager bénéficient d'une demande raffermie en 2014, selon les derniers chiffres de l'Insee.
Bricolage et électroménager bénéficient d'une demande raffermie en 2014, selon les derniers chiffres de l'Insee.© © Laetitia Duarte

+0,8%. Ce n'est pas une reprise franche et solide, mais c'est déjà ça pour le commerce de détail. Selon la dernière livraison de l'Insee, celui-ci voit ses ventes en volume progresser de 0,8% en 2014. "Celui-ci bénéficie du redressement du pouvoir d'achat", souligne l'Institut. Mais cette progression est ternie par le repli des prix des denrées alimentaires. Résultat : en valeur, ce n'est plus pareil. Les ventes au détail se contractent très légèrement à cause de cette baisse, pour l'alimentaire (-1%) et le non-alimentaire d'ailleurs (+0,3%). Une première depuis 2009, précise l'Insee.

 

Commerce spécialisé épargné

A côté des grandes surfaces alimentaires, le commerce spécialisé s'en tire bien, très bien même, avec une progression de 1,2% de ses ventes en valeur. La palme revient au "commerce d'équipement de l'information et de la communication", qui affiche la meilleure performance du commerce de détail (+8,6% en volume!) Si le secteur du meuble reste mal en point, bricolage et électroménager signent leur retour. Commerces consacrés à la personne et aux biens culturels rebondissent également, très légèrement (+0,8% en volume).

La rédaction vous conseille

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA