Le commerce spécialisé se ressaisit de +3,2% au mois d’avril, selon la fédération Procos

|

Après des mois de février et mars totalement déprimés suite aux aléas météorologiques de la fin d’hiver, Procos enregistre une embellie du commerce spécialisé pour le mois d’avril à +3,2%. Dont l’équipement de la personne est le premier bénéficiaire. Mais le cumul des quatre premiers mois de 2013 en retrait de 2,1% est loin d’être enchanteur….

météo

La rédaction vous conseille

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Une embellie, enfin ! A l’image de la météo. En effet, selon le panel mensuel de Procos - Fédération pour l’urbanisme et le développement du commerce spécialisé – l’activité de ce secteur se ressaisit au mois d’avril, en finissant le mois à + 3,2 % (à périmètre comparable, par rapport à avril 2012 et selon enquête auprès de 50 enseignes dans 50 pôles de référence situés dans 15 agglomérations).

Source: communiqué Procos

Un historique défavorable

Mais il faut d’emblée relativiser cette embellie, tout comme celle du soleil. Elle se réfère en effet à un historique très défavorable: le mois d’avril 2012 s’étant soldé à -8,2 % ! En outre, avril 2013 comptait un jour ouvrable de plus (25 contre 24 pour le mois d’avril 2012).

Un effet météo positif

Après les effets catastrophiques des épisodes neigeux de février (-5%) et mars, surtout (7%) le retour à un climat "relativement" plus clément à partir de
la seconde décade du mois, s’est fait sentir. Les commerces de centre-ville désertés au temps des frimas sont les premiers à en bénéficier. Les boutiques sur rue finissent le mois à +5,0 %, celles situées en galerie marchande de centre ville à +3,7 %. Le commerce de périphérie reste cependant plus en retrait. Les moyennes surfaces finissent le mois à +2,6 %. Les boutiques de centres commerciaux se contentent d’un +2,5 %.

Un équipement de la personne qui se reprend

Aussi chiche soit-il le soleil a dû régénérer les envies d’achats printaniers des clients. L’équipement de la personne se démarque ainsi en enregistrant des progressions "à deux chiffres" aussi bien en-centre ville qu’en périphérie. L’alimentaire spécialisé comme l’hygiène-beauté-santé progressent aussi, mais plus modérément. En revanche pas de redémarrage pour l’équipement de la maison ou les loisirs qui restent en négatif. "Ainsi la bonne orientation de l’ensemble du commerce spécialisé doit beaucoup au rattrapage de l’équipement de la personne dont les résultats avaient été catastrophiques en avril 2012" concluent les experts de Procos. Qui en cumul 4 mois (janvier à avril 2012) relève une activité du commerce spécialisé toujours dépressive à -2,1 %.

Source: communiqué Procos

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres