Le commerce spécialisé termine septembre à - 0,3 % [Procos]

|

Le chiffre d’affaires du mois a été spécialement médiocre pour les moyennes surfaces de périphérie (- 1,7 %) et beaucoup plus performant dans les commerces des rues de centre-ville (+ 3 %). Après la baisse spectaculaire enregistrée il y a un an, la fréquentation des magasins en septembre 2019 s’est ressaisie à + 0,8 %.

La typologie d’implantation qui a enregistré les meilleures performances en septembre 2019 (versus septembre 2018) est celle des magasins de rues commerçantes en centre-ville à + 3%. Alors que les centres commerciaux des mêmes cœurs de ville ont vu leur activité chuter de 4,5%.
La typologie d’implantation qui a enregistré les meilleures performances en septembre 2019 (versus septembre 2018) est celle des magasins de rues commerçantes en centre-ville à + 3%. Alors que les centres commerciaux des mêmes cœurs de ville ont vu leur activité chuter de 4,5%.© Philippe Gisselbrecht

Selon le panel de Procos, la fédération du commerce spécialisé, les activités du secteur ont terminé le mois de septembre sur une performance légèrement négative en moyenne à - 0,3 %. Mais ce chiffre étal cache de grandes diversités entre les lieux de commerce. Le mois a été spécialement médiocre pour les moyennes surfaces de périphérie à - 1,7 %. C’est la conséquence des contre-performances de l’équipement de la maison (- 3 %). De même, les moyennes surfaces d’équipement de la personne réalisent un mois à -1,5 %. Alors que le sport restait très dynamique.

Les chaussures marchent

Deux facettes également opposées pour les commerces installés dans les centres-villes. Les magasins des rues commerçantes effectuent un bon mois (+ 3 %). Alors que les centres commerciaux de centre-ville concluent septembre en forte baisse (- 4,5 %). « Notons que les bonnes performances des magasins de rues marchandes sont entre autres, le fait du secteur de la chaussure dont l’activité avait connu un très mauvais mois de septembre 2018, commente le communiqué de Procos. Par ailleurs, l’écart de performance entre rue et centre commercial est une conséquence de la canicule de septembre 2018 qui avait défavorisé les magasins en rues commerçantes ». Toujours en centre-ville, les secteurs culture-loisir et sport, dans leur ensemble, ont connu un mois dynamique. Alors que l’équipement de la personne, comme relevé en périphérie, affiche un mois négatif également à - 1,5 %, avec d’importants écarts de performances entre les acteurs.

La fréquentation redémarre

L’observatoire de fréquentation des commerces Procos/Stackr cumule les données captées en permanence dans 13.000 points de vente sur 1.800 sites de commerce (centres commerciaux, rues…). Résultat : en septembre, la fréquentation des magasins a été légèrement positive en moyenne par rapport à septembre 2018 (+ 0,8 %.) « Mais cette légère amélioration fait suite à une très forte baisse de fréquentation entre septembre 2017 et septembre 2018 (- 12 %), note Procos. Le regain de fréquentation est surtout marqué dans les régions sud de la France, Auvergne, Rhône-Alpes et dans une moindre mesure, en Nouvelle-Aquitaine, Occitanie et Provence-Alpes-Côte d’Azur ».

Le cumul à neuf mois piétine

Tout cela même à un bilan trimestriel (juillet-aout-septembre 2019) légèrement positif à + 0,4 %. Toutefois depuis le début 2019, soit les 9 premiers mois de l’année, le cumul reste tout aussi atone (- 0,2 %) que l’a été septembre.

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA